La Jordanie également touchée par le chaos syrien

Après plus de cinq années de guerre civile, la Syrie est un pays dans le chaos. A ce jour, sa population est la plus grande population réfugiée au monde. Selon le HCR, plus d’un million de réfugiés syriens ont trouvé refuge en Jordanie. Un grand nombre de ces réfugiés sont des femmes qui n’ont laissé derrière elles que des ruines et des proches défunts. La majorité d’entre elles n’ont pas de papiers d’identité (perdus ou volés pendant leur fuite), ce qui les empêche d’avoir accès à certaines prestations sociales, d’obtenir des rations alimentaires, d’inscrire leurs enfants à l’école, de se faire admettre à l’hôpital et d’accéder à l’emploi.

Une aide urgente et nécessaire pour une intégration réussie

Face à l’augmentation des difficultés rencontrées par les réfugiées syriennes en Jordanie, nous avons décidé d’apporter une aide directe aux femmes résidant dans les secteurs de Mafraq, Irbid et Al Dhleil. Le programme mis en place a pour objectif de fournir un appui juridique, social et psychologique aux femmes syriennes et leurs enfants réfugiés en Jordanie, à l’extérieur des camps gérés par le HCR, dans ces trois gouvernorats situés au nord d’Amman.

En leur procurant les documents nécessaires et en les soutenant dans leurs efforts pour accéder à certaines prestations sociales et médicales, pour obtenir des rations alimentaires, ou pour inscrire leurs enfants à l’école, ce programme leur permet de s’intégrer avec dignité dans la vie jordanienne.

Objectifs et résultats du programme

En 2015, à travers notre programme :

537 femmes ont été sensibilisées et mises en garde contre les dangers du trafic d’êtres humains, du mariage précoce et de la prostitution, et informées de leurs droits et de leurs devoirs selon la loi jordanienne.

150 femmes ont bénéficié d’un appui juridique, social ou psychologique individualisé réparti en : 

  • Ecoute et conseils (125 cas)
  • Transfert vers services médicaux (30 cas)
  • Appui juridique (96 cas) 
  • Conseils administratifs et orientation vers d’autres structures (60 cas)
  • Informations en santé reproductive (125 cas)

96 dossiers nécessitant un appui juridique ont été ouverts, regroupés en 5 situations distinctes : 

  • Établissement d’un contrat de mariage (38 cas) 
  • Établissement d’un acte de divorce (15 cas)
  • Demande de pièces d’identité (17 cas) 
  • Demande de certificats de naissance (26 cas)
  • Récupération de documents d’identité retenus au passage de la frontière entre la Syrie et la Jordanie (8 cas)

Pour l’année prochaine, nos objectifs sont :

  • De passer de 537 à 1’074 bénéficiaires d’ateliers de sensibilisation sur leurs droits et leurs devoirs selon la loi jordanienne afin de les mettre en garde contre les dangers du trafic, du mariage précoce et de la prostitution.
  • De passer de 150 à 300 bénéficiaires de l’assistance sociale et psychologique destinée à les orienter et leur permettre de faire des démarches par elles-mêmes.  
  • De passer de 96 à 192 bénéficiaires de l’assistance juridique pour qu’elles puissent disposer de papiers d’identité et d’un statut légal.
  • D’augmenter la formation au leadership pour que certaines d’entre elles deviennent des relais permanents d’information sur chaque site, et guident leur communauté.
  • Et enfin, de recruter une personne sur place pour renforcer l’équipe chargée du suivi du programme.

Pourquoi nous aider à l’horizon 2017 ?

En mars 2016, la présidente de la Fondation SURGIR s’est rendue en Jordanie pour le tournage du documentaire «Le Cercle Infernal des Réfugiés Syriennes», documentaire dénonçant le drame vécu par les réfugiées syriennes. Au vu du dénuement de ces dernières et de l’urgence de leur situation au quotidien, il a été décidé d’intensifier l’action de notre programme afin de répondre à leurs besoins et alléger leurs souffrances.

Ainsi, par votre soutien généreux et précieux, vous contribuerez à une meilleure intégration des réfugiées syriennes au sein de la société jordanienne.

Agissons ensemble pour redonner un horizon d’espoir aux réfugiées syriennes en Jordanie ! 

Merci d’avance ! 

La Fondation SURGIR