Digne des plus grands festivals internationaux

Voilà 10 ans que l’Auvernier Jazz Festival rassemble des milliers de passionnés.

Créé par Jean Martin Peer en 2009, ce festival n’a de petit que sa taille, tant son ambition est grande et le chemin parcouru est long.

Le concept ?

  • 3 jours de festivités chaque année à la fin du mois d’août.
  • 3 concerts par soirée et des dizaines d’artistes au festival OFF en marge de l’évènement.
  • Une scène installée sur la plage du lac couleur émeraude de Neuchâtel, dans le village vigneron d’Auvernier.
  • Une programmation éclectique de haute qualité qui s’est ouverte à tous les styles musicaux au fil des ans (soul, blues, funk, jazz, bossa nova, et bien d’autres…).
  • Des artistes prestigieux et des étoiles montantes venus des quatre coins du globe et de Suisse. Des figures emblématiques hors des sentiers battus de la culture musicale de chaque pays.

L’unicité du festival réside également dans son esprit authentique et chaleureux, voire underground, qui contraste avec sa dimension internationale.

Et là, c’est Jean Martin qui en parle le mieux :

« Nous avons volontairement limité l’accueil quotidien à 3500 personnes pour garder ce confort, cette proximité et cette complicité entre artistes et festivaliers. C’est ce qui confère cette ambiance cosy (quasi intime) si spéciale, capable de transcender le partage des passions et des émotions »

Ainsi, chaque concert permet au public de s’approcher de la scène pour entrer en communion avec les musiciens, les voir de près, presque les toucher ! Quand ce ne sont pas les artistes eux-mêmes qui se mêlent au public.

Ce sont tous ces ressentis intenses et ce plaisir unique (rarement présents dans des évènements d’une telle envergure) que le festival tient à préserver. Et qui le rend si particulier.

Content

Pourquoi l’Auvernier Jazz Festival a-t-il besoin de soutien ?

Parce qu’aujourd’hui il est en danger !

L’Auvernier Jazz Festival est une association à but non lucratif. Sa vocation n’est pas le profit mais la pérennisation de son organisation. La totalité de ses recettes permet donc de financer l’édition suivante.

Mais son organisation implique de lourdes charges dont voici quelques exemples (en CHF) :

  • Cachet moyen pour un artiste/groupe : 10’000
  • Repas de tous les artistes : 2’500
  • Location des instruments : 5’000
  • Scène et personnel technique : 28’000
  • Nourriture et boissons pour les bénévoles : 7'500
  • Frais de communication : 23'500
  • Flyers, affiches et programmes : 8’000

Et que serait le festival sans ses artistes ?

Des personnalités venant parfois d’Amérique latine, des États-Unis, d’Afrique ou du Japon ; et dont il faut prendre en charge le transport, l’accueil et l’hébergement.

À raison d’une dizaine de groupes sur 3 jours de festivités, la note peut vite donner le tournis.

Si tous ces coûts sont fixes, nos revenus sont fluctuants et fortement dépendants de la météo.

Les deux premières éditions financièrement difficiles du festival nous ont obligé à gérer au mieux un budget en équilibre précaire pour fournir une organisation impeccable aux festivaliers chaque année… Dès la 3ème année, les résultats du festival ont étés équilibrés.

Jusqu’à cette météo pluvieuse d’un samedi d’août 2018 venant faire drastiquement chuter la fréquentation de la soirée, et creusant davantage notre déficit avec une perte de 70% de notre chiffre d’affaires du jour !

Un coup dur qui, cumulé aux pertes financières des deux premières années, menace aujourd’hui l’existence du festival.

Content

Plus qu’un simple soutien, un engagement pour une cause

Ancré dans la vie neuchâteloise depuis 10 ans, le festival ne doit pas disparaître !

Il a encore trop d’artistes hors du commun à faire découvrir, trop d’émotions à faire partager.

C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien afin de rétablir l’équilibre financier du festival.

Mais au-delà d’aider le festival à perdurer, vous soutiendrez également une cause qui transcende l’évènement en lui-même :

Celle de rendre accessible des programmations uniques sur des thèmes, des esprits et des couleurs locales que l’on ne verrait jamais ailleurs.

Celle d’offrir une scène prête à accueillir et révéler les artistes de la région.

Celle de préserver ce bouillonnement multiculturel d’une richesse incroyable à la portée de la Suisse romande et de ses environs.

Celle de privilégier ces rencontres improbables et ces partages d’émotions fortes entre artistes, festivaliers et bénévoles.

Pour l’amour de la musique.

Ce sont toutes ces valeurs que nous tenons à préserver à travers la pérennité de l’Auvernier Jazz Festival.

Et comme le dit si bien Jean Martin Peer :

« Avec 1000 personnes à 100 CHF, le festival est prêt à repartir de plus belle pour les 10 prochaines années. »

Content