Danseuse professionnelle, je crée l’école CoïnciDanse en 2012. Mon enseignement s’adapte à chaque personne. Les restrictions sanitaires m'ont mise dans une situation précaire. Merci pour votre soutien

CHF 2’825

188% of CHF 1’500

"188 %"
This is how it worksä

The «all or nothing» principle applies: The project only receives the funds if the funding target is reached or exceeded.

32 backers

Successfully concluded on 1/5/2021

Itinéraire et valeurs

Je découvre la danse classique à l’âge de sept ans. Ma passion est immédiate, je décide d’en faire ma vie. Rien n’est simple, les embûches sont multiples, mais je poursuis malgré tout. La vérité s’impose : je ne peux pas faire autrement, la danse est ma respiration.

Adulte, une autre rencontre me bouscule : la Danse Singulière (dispositif de danse libre créé en France dans les années 1970), à laquelle je me forme durant plusieurs années. Ma recherche artistique me conduit alors à désapprendre la technique au profit de ma propre écriture corporelle.

Dix ans supplémentaires me sont encore nécessaires à la conception de la méthode que j’enseigne aujourd’hui. Elle permet à mes élèves de prendre confiance dans leurs capacités corporelles et de s’épanouir pleinement.

Selon moi, la beauté d’un mouvement ne se mesure pas à sa perfection, mais à la liberté de l’exprimer.

Singularité de mon projet

Mon enseignement de la danse classique respecte les particularités de chaque morphologie tout en offrant des espaces de danse libre. Les élèves peuvent ainsi apprendre les fondements de cet art tout en conservant leur personnalité. Par leur gestuelle, ils apprivoisent ainsi leur corps avec confiance.

Mes cours avec les jeunes (que j’accompagne depuis l’enfance) comprennent des ateliers de cocréation individuels pour lesquels il leur est demandé de choisir leur musique. Nous travaillons alors ensemble à des chorégraphies improvisées à vocation scénique. Nos spectacles sont des créations communes.

Tout le monde n’est pas appelé à devenir virtuose, en revanche chacune et chacun peut danser, vivre et connaître les mêmes émotions qu’un professionnel.

A quoi votre soutien va servir

Depuis novembre 2020, une partie de mes cours ne sont plus autorisés au motif de mesures sanitaires. De fait, et sans aucune aide financière, je me retrouve dans une situation économique critique. Un soutien, même modeste, me serait précieux.