De quoi s'agit-il?

L’association Blueberry a été créée début 2017. Elle se lie au groupe suisse d’électro/pop « Indigø Cøncept » afin de donner l’opportunité à la jeunesse romande de s’impliquer dans l’univers du cinéma et de la musique contemporaine. Le premier projet de cette association est une trilogie de films mettant en scène la «Génération Y» dans différentes situations, problématiques concrètes de la vie. Le lancement de ce projet représente pour l’association Blueberry le gros challenge de l’année. La base de ce projet étant de promouvoir la musique par la réalisation cinématographique. Ces deux premiers métrages ont été autofinancés de la première ligne de scénario passant par le « To Be Continued » emblématique de la fin jusqu’à la promotion en salle et sur les réseaux sociaux.

Ce que mon projet a de spécial?

Nous avons réalisé déjà deux premiers ouvrages «Diamant Bleu» et «Until the Beauty» grâce à la collaboration des principaux membres fondateurs de l’association et surtout de l’aide de plus de 200 jeunes bénévoles suisses romands. La spécificité de notre projet est que celui-ci est ouvert à tous publics. L’association a choisi de développer le thème d’une musique de 3.5 minutes en un film de 60 minutes. Une immersion dans le monde du cinéma avec des thèmes d’actualité. Pour ce dernier ouvrage, l’association souhaite pouvoir créer un film qui serait tourné sur une période d’environ un mois. Composer l’intégralité de la bande sonore afin d’avoir la possibilité de proposer ce film en festival.

Picture 1e4f5dde d39d 4fe0 9a96 e4c40ab6363dPicture 94d5d924 3c9b 4a4d bc41 7757a9d78e35Picture 6dcdf1f0 d3c8 4ccf 9108 2dbf0806f7e9Picture dac96f38 8fb8 4702 87b7 db5d70bdacfd

À quoi sert votre soutien?

Le budget que nous demandons servira à produire le troisième opus de notre projet qui prend en compte la pré-production, la production ainsi que la post-production de ce dernier film. Comme mentionné dans la vidéo ci-dessus, chaque étape représente un coût : du repérage des meilleurs lieux jusqu’aux castings des futurs acteurs en passant par la location du matériel jusqu’à la mobilisation d’une équipe technique (Ingénieur du son, assistant de production, réalisateur, cameraman, maquilleuse, etc). À ceci s’ajoutent les frais de déplacement, d’hébergement ainsi que tous les frais de marketing qui feront que ce dernier opus soit visible sur vos écrans. Le but étant de pouvoir proposer à la jeunesse romande, une expérience cinématographique intense et un tournage d’envergure.