Ce travail est un essai intimiste qui ne se veut pas pour autant égo-centré. Il traite plutôt de notre époque caractérisée par les crises, qu’elles soient économiques, écologiques, ou bien de la culture, il y en a pour tout le monde. Le propos passe par le filtre de la subjectivité, fondé sur l’expérience personnelle d’avoir mis entre parenthèses une carrière de photographe, le temps de retourner à l’université, pour prendre du recul sur une pratique elle aussi en crise.

Il en résulte cette série de photographies en noir et blanc, véritable travelling le long d’un parcours de 4 ans, des images oniriques ramenées d’une mise en abyme, comme des cartes postales envoyées au cours d’un voyage émancipateur.

Cette série, jamais dans l’affirmative, pose du moins la question au spectateur des possibles en temps de détresse; comme le dit Friedrich Hölderlin, « là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve ». À chacun de trouver son propre chemin, que ce soit dans la vie comme au travers de ces images.

Ce projet a besoin de vous pour concrétiser la fabrication du livre totalement autoproduit. L’entier du montant récolté servira à payer l’impression réalisée chez Cric Print, une imprimerie coopérative locale.

72 pages offset, tiré à 200 exemplaires, au format 30 x 23 cm.