Picture 2ff0874a 2eca 4384 8fee 64abb2a5b647

Qu'est-ce que l'Action-parrainages ?

Il y a plus de deux ans, maintenant, en réponse à la dite « crise migratoire » un projet a été lancé consistant à mettre en lien des gens vivant ici depuis longtemps avec des familles, des jeunes migrants, des hommes et des femmes en exil.

Le but ? Faire connaissance, dépasser les préjugés, soutenir les nouveaux arrivés dans leur intégration et se mettre à construire ensemble ce morceau de terre que nous partageons, pour un temps ou pour longtemps.

L’Action-parrainages a été lancée conjointement par plusieurs associations bénévoles, les Eglises, la communauté Israélite, auxquelles se sont joints des centaines de bénévoles de tous horizons.

Actuellement, quelques 400 binômes migrants-suisses ont vu le jour. L’occasion de soutenir des personnes, arrivées il y a peu dans notre pays, la chance de faire beaucoup de découvertes de part et d’autre, de vivre des expériences magnifiques, difficiles parfois, inoubliables souvent.

Nous voulons fêter le 30 juin 2018 toutes ces rencontres, l’engagement de tant de bénévoles….remercier les uns et les autres de tout ce qui a déjà été vécu, dire à tous que ça vaut la peine de nous rejoindre.

La grande fête dont nous rêvons veut être une image de tout ce qu’on peut construire, imaginer, créer quand on se met ensemble…

Picture 12da6c2b 8712 485c 91a7 0afb5819d282Picture f45d1775 e0eb 4b0c a6ad f19c1a6c5865Picture 4e0051bf 21e4 4211 80ce 0072cef36510Picture f71d4274 ae6f 4b74 bb3c b9a9eb72a0f3

On a besoin de vous ! "On" c'est ...

Nous sommes une toute petite équipe d’organisateurs, mais quel dynamisme !

Valérie, cheffe de projet, qui va consacrer l’entier des mois de mai et juin à peaufiner ce qui est déjà en construction (au passage, un grand merci à l’Etat de Vaud qui rend les congés sans solde possibles) et spécialiste du réseautage intensif.

Karine, vive, gaie, miss ordinateur portable, à l’aise dans les tableaux Excel, les chiffres et pourvoyeuse de bonnes idées.

Géraldine, qui pondère et consolide nos délires, une force tranquille, la Sage du groupe.

Cornelia, notre femme de terrain, «débusqueuse» de bons plans jusque dans les coins les plus reculés.

Anne-Sylvie, Pascal, Antoinette de l’équipe de coordination de l’Action-parrainages, travaillent au tissage des liens entre migrants et Suisses depuis très longtemps.

Picture 4847aceb da9d 41fe 8d90 3a97ff8802adPicture 3d8c635e 8656 4c46 91c8 ebe7ea857cf5

Votre aide nous est indispensable pour...

…faire de cette journée une fête multiculturelle et solidaire et trouver les 6’000 francs nécessaires pour boucler notre budget.

Nous nous sommes déjà entourés de bonnes et généreuses étoiles :

L’Arsenic nous accueille dans ses locaux et met à disposition espaces grandioses, extérieurs charmants, salle de bal et cuisine où mijoteront des plats exotiques et alléchants.

L’Eracom (école romande d’arts et communications) prend en charge toute l’identité visuelle, un vrai plaisir pour vos yeux.

Sportifs, artistes, metteur en scène, cinéastes, danseurs, musiciens, comédiens et cuisiniers amateurs se mettront en quatre pour enthousiasmer tous vos sens !

Les familles de parrainages et « leurs parrainés » seront bien évidemment de la partie, acteurs ou spectateurs de la journée. Toutes ces magnifiques et généreuses collaborations ne couvrent néanmoins pas du tout l’entier des frais et nous avons besoin de vous pour que la fête soit belle sans mettre en deuil votre porte-monnaie, car nous souhaitons la quasi gratuité pour tous tout au long de la journée.

Nous avons réellement besoin d’un coup de pouce pour :

L’achat de la nourriture avant sa transformation en mets alléchants venus d’Erythrée, d’Afghanistan, du Yémen et…de Suisse. Nous imaginons nourrir ce jour- là midi et soir plus de 500 personnes.

La mise en place des stands « créatifs », achat d’encre de chine pour la calligraphie, de peinture pour la création in -situ d’un tapis géant, symbole fort du vivre ensemble et du partage du repas, d’argile pour laisser votre empreinte et témoigner de votre passage.

Nous souhaitons réaliser deux projets photographiques ambitieux, témoins puissants de la fragilité de nos existences mais aussi de notre appartenance commune à une même grande famille humaine.

Nous désirons ardemment assurer la gratuité des repas des personnes issues de la migration afin que tous, même les familles nombreuses, soient à la fête.

L’entier des bonnes volontés et des travailleurs plus officiels qui se relayeront tout au long de la journée le feront bénévolement.

Il ne manque plus que vous !

Content