De quoi s’agit-il?

La galerie Frédéric Maurice est dédiée à ce délégué du CICR qui a perdu sa vie le 18 mai 1992 alors qu’il venait apporter de l’aide humanitaire à l’hôpital de Sarajevo. Son collègue Ivan Lalic, qui fut grièvement blessé durant cette mission, est l’initiateur de cette galerie, qui accueillera des expositions et des projets centrés sur des thèmes en lien avec l’action humanitaire, les droits humains et la promotion du dialogue.

Ivan Lalic est aujourd’hui un acteur majeur de la scène culturelle en ex-Yougoslavie. Il a dirigé pendant dix ans le fameux festival Exit de Novi Sad. Puis il a fondé Mikser House, le centre multiculturel très créatif de Belgrade, qui produit des concerts, des pièces de théâtre, des films, des expositions et des événements variés. Plus de vingt ans après la guerre en Bosnie-Herzégovine, Ivan Lalic a décidé de déployer Mikser House à Sarajevo. Prévue pour août 2017, l’ouverture de Mikser House à Sarajevo donnera un signal positif dans les Balkans. Car dans cette région marquée par la guerre, la culture est un moyen efficace pour restaurer la confiance entre les diverses communautés d’ex-Yougoslavie.

Des anciens délégués du CICR qui ont été impliqués dans l’action en ex-Yougoslavie se mobilisent aujourd’hui pour soutenir l’initiative d’Ivan Lalic à Sarajevo, en particulier Roland Sidler -qui était dans la voiture avec Frédéric et Ivan et qui s’en est tiré avec des blessures bénignes- ainsi que Nicolas Borsinger, Tony Burgener et Jean-François Berger.

Content

Ce pour quoi j’ai besoin de soutien

Votre soutien servira à faire vivre cette galerie. Comment ? En finançant son installation. Située dans la mezzanine de Mikser House, la Galerie Frédéric Maurice occupe 122 mètres carrés sur une longueur de 36 mètres et une largeur de 3,4 mètres.
Votre soutien contribuera aussi au rayonnement de la galerie par un contenu diversifié. La galerie accueillera des expositions et des projets centrés sur des thèmes en lien avec l’action humanitaire, les droits humains et la promotion du dialogue. Par votre soutien, vous aiderez la galerie à établir des ponts culturels et associatifs entre la Suisse et les Balkans par des projets concrets de collaboration, unissant par exemple des étudiants d’écoles d’art en Suisse (type HEAD Genève) et leurs collègues des Beaux-Arts de Sarajevo. Du même coup, votre soutien permettra à des artistes et à des projets culturels et humanitaires suisses ayant un lien avec les Balkans de se faire connaître dans la région. Grâce à votre soutien, les valeurs chères à Frédéric Maurice continueront ainsi à animer ce lieu dynamique où les jeunes gens -et les moins jeunes- pourront saluer sa mémoire et celle de toutes les personnes courageuses qui ont consacré leur vie au service des autres.

Au cas où la somme recherchée serait dépassée, le solde serait attribué au fonds de programmation de la galerie pour la saison 2018-2019.

Les contreparties

Des pins Mikser House, des carte-postales de Sarajevo ainsi que des livres liés à l’expérience humanitaire du CICR en ex-Yougoslavie et à la créativité graphique d’artistes des Balkans témoignent de la vitalité de cette région surnommée «l’Orient de l’Europe» .