Un Roman Graphique dans l'Arctique

CHF 3’034

101% von CHF 3’000

"101 %"
So funktioniert’sä

Es gilt das «Alles oder Nichts»-Prinzip: Nur wenn das Finanzierungsziel erreicht oder übertroffen wird, werden dem Projekt die Gelder ausgezahlt.

40 Unterstützer*innen

Erfolgreich abgeschlossen am 23.6.2018

Un Roman Graphique dans l'Arctique

Résidence d’artiste de trois semaines sur un voilier, au large du Groenland, afin d’entreprendre un récit dessiné se déroulant dans les espaces glacés de l’Arctique

Un projet artistique et écologique

Cet été, nous serons quelques artistes à embarquer sur le voilier Knut, appareillé et piloté par Marémotrice (Genève). Nous voguerons pendant trois semaines entre 64° et 72° de latitude nord, au large du Groenland, entre Nuuk et Upernavik. Pour ma part, je suis l’auteur de textes et de récits dessinés. Lors de ce séjour, j’envisage la réalisation d’un récit graphique dont le sujet, évidemment, sera le grand nord. Marémotrice est une association dédiée à la défense et la promotion de l’Arctique par de multiples moyens, dont l’art. Elle embarque des artistes sur son voilier et sillonne ces régions reculées. Ce mode de transport permet de rejoindre, à la force du vent, des endroits éloignés qui, sans cela, resteraient inaccessibles. Les artistes s’imprègnent des singularités de cet environnement fascinant, et intègrent cela à leur pratique artistique. Certains travaillent sur le bateau, mais c’est exigu, n’est-ce pas… Alors la plupart attendent leur retour pour faire quelque chose, puis on expose, on diffuse, on publie, bref on en parle. Bien entendu, tout cela a un coût. Marémotrice elle-même fait appel aux dons pour fonctionner, et les artistes doivent financer eux-mêmes leurs projets. Et me voilà donc ici, vous savez tout. Vous pouvez également consulter le site de Marémotrice: http://maremotrice.ch/fr/lassociation

Le récit dessiné

On peut évoquer l’Arctique en images, sons, installations, etc, à chacun sa voie. La mienne, c’est le roman graphique, ou récit dessiné, que vous pouvez appeler bande dessinée, si vous voulez, mais peu importe. Ce n’est pas du texte illustré, en tout cas, ni de la bande dessinée avec des séquences découpées en cases, non, je cherche une sorte de fusion entre le texte, le dessin et la page. C’est que, pour montrer l’Arctique, il faut trouver un moyen de suggérer ses paysages grandioses, et je crois qu’il est impossible de les évoquer sans dire quelque chose de leur fabuleux silence, raison pour laquelle je cherche à dire tout en me taisant. Pour vous faire une idée de ce que cela peut donner, vous trouverez ci-dessous des aperçus de Au Nord, un récit dont je suis l’auteur. Après mon retour du Groenland, je ferai quelque chose de similaire, mais j’ignore encore quoi. J’ai bien quelques idées en tête, mais j’attends d’avoir vu, sinon partir n’aurait aucun sens. Je suis un habitué des régions polaires (voyez mes photos), mais le Groenland, c’est un extrême, une borne, un aboutissement, et j’ai hâte d’y être.