A travers une création entre la danse, des miniatures mogholes et un conteur, nous souhaitons illustrer la finesse, la subtilité et l’élégance de l’art moghole. Notre intention est de faire voyager sereinement le public dans un conte des mille et une nuits, à la frontière entre la danse et la peinture.

Company Nimbu

La Company Nimbu est une compagnie neuchâteloise de danses indiennes. Elle est formée de neufs danseurs, un conteur et un créateur lumière. Notre but est de créer des spectacles de danses indiennes accessibles à un public occidental. Nous partons de l’essence de la danse Kathak – le mot Katha signifie histoire en Sanskrit – pour transformer quelque peu cet art en le mélangeant avec la danse contemporaine et l’esthétique des films bollywood. 

Les membres de la Company Nimbu préparent une création sur les Moghols: GULZAAR. Ce mot signifie rose en Urdu, la langue parlée par les Moghols lorsqu’ils envahirent l’Inde du Nord. 

«Chez nous, les poètes racontent que lorsque l’on tombe amoureux, 
une rose s’ouvre dans notre cœur pour l’être aimé...
Cette rose, nous l’appelons »gulzaar« en Urdu.»

Zâhir, le voyageur moghol

Notre histoire

Une histoire d’amour entre le Nawab Musafîr Khan et Luludja, une danseuse tsigane – se déroulera dans un palais. Les Moghols ont apporté un patrimoine artistique très riche à la culture indienne, lorsqu’ils ont conquis le Nord de l’Inde. Ils ont notamment développé l’art des miniatures qui a été repris au Rajasthan, la sophistication et la délicatesse dans certains mouvements de la danse Kathak, de merveilleux poèmes chantés (ghazal), certains instruments de la musique indienne, les courbes et les détails de l’architecture d’importants palais, de magnifiques mosquées ou d’exceptionnels mausolées – comme par exemple le Taj Mahal.

Distribution

Concept : Annjali Shah 
Danseurs : Dans le rôle de la Begum Samina, mère du Nawab : Marina Gerosa 
Dans le rôle du Nawab Musafir Khan : Mehdi Berdai 
Dans le rôle de la danseuse tsigane Luludja : Annjali Shah
Dans les rôles des six épouses du Nawab :
Yasmîn – Sarah Rinchetti , Dîna – Cloé Lehmann, Farzana –Joanna Rahman, Halîma – Héloïse Marcacci, Naîma – Nina Wandoch, Jamîla – Valentina Malacarne
Conteur : Dans le rôle de Zâhir, le voyageur : Arvind Shah

Création lumière : Bastien Aubert
Décors : Coralie Rossetti
Scénographe : Natalie Francon
Photographe et graphiste : Aladin Borioli
Costumes : Anuvi Desai

Compositeurs : Samarjit Roy, Anoushka et Ravi Shankar, Philip Glass, Emir Kusturica, Olivier Shanti, Chris Hinze