L’Echappée Belle

Je suis chanteuse lyrique avec un master en poche et pour mes collègues et moi, trouver de nouveaux moyens d’expression tout en perpétuant la tradition musicale est le défi de la nouvelle génération de chanteurs lyriques. Et la nouvelle génération c’est nous!!! L’élément déclencheur de cette belle aventure musicale a été ma rencontre avec Yves Coudray, chanteur et metteur en scène confirmé. L’idée de mettre en scène un spectacle est très rapidement devenue une évidence. Voilà comment «L’Echappée Belle» est née.

De quoi s’agit-il?

Le spectacle s’inscrit dans la lignée des créations qui marient répertoire classique, mélodie, musique de cabaret ou encore théâtre musical. Ces oeuvres sont ainsi le canevas des images instantanées de la vie d’une femme qui oscille entre quotidienneté et imagination débordante. Supportant difficilement sa vie de couple, elle rêve d’une histoire d’amour romanesque, d’un autre destin et navigue ainsi avec son partenaire entre réalité et fiction. Le passage d’un monde à l’autre est notamment rendu possible grâce à un décor qui illustre ces deux univers. 

Les pièces qui m’ont tour à tour touchée, émue ou encore amusée, sont prétextes à illustrer et narrer la vie d’une femme. Ce sujet s’est imposé à moi: je suis – et j’ai été – à la fois maman, compagne, étudiante et artiste lyrique. L’envie de raconter le parcours épique et parfois difficile d’une femme jonglant avec ces différents rôles a pour moi toute son importance.

Notre petite équipe

Bien entendu tout ça ne se construit pas en un jour et les personnes avec qui on travaille ont leur importance. Sur scène nous sommes trois. Il y a l’excellente pianiste Nina Uhari, qui parvient brillamment à aligner des pièces puisées dans des registres très différents. Le splendide baryton Joshua Morris donne quant à lui autant de la voix que de son corps pour l’art. Et il y a moi, Julie Cavalli, soprano de mon état, qui interprète cette femme tiraillée entre ses rêves et la réalité. Mais pas de spectacle sans metteur en scène et c’est Yves Coudray qui s’y colle, pour notre et votre, plus grand plaisir. Son talent, son humour et sa finesse ne finiront pas de vous émerveiller. Parlons un peu des artistes de l’ombre. Chez nous ils sont quatre. Mon amie Jennifer Mermod, artiste chaux-de-fonnière, a conçu un décor magnifique de poésie et d’ingéniosité. Valère Viatte a mis tout son talent au service de la lumière qui, on le sait, est un élément primordial à tout bon spectacle. Finalement Claudette Viatte et Eveline Cavalli, deux couturières qui ont, de leurs doigts de fées, confectionné les robes et les coussins afin de rendre ce spectacle encore plus beau.

Pourquoi soutenir notre projet?

Le défi que je me suis lancé est de créer mon propre spectacle, le diffuser, le faire tourner, le faire vivre. Ce faisant, je souhaite faire découvrir un répertoire d’opéra d’une manière originale et ainsi rendre cet art accessible à un «tout public».

Les coûts inhérent aux déplacements, aux défraiements et au matériel utilisé pour cette création (décor, costumes) sont bien réels. Je voudrais souligner la confiance que toutes les personnes qui ont participé à ce projet ont mise en moi et la générosité avec laquelle ils ont créé ce spectacle. Bien évidemment c’est là que nous avons besoin de vous et de votre générosité. Alors soutenez nous et soutenez par la même occasion les jeunes artistes qui veulent aller au bout de leur projet et démocratiser l’opéra.