(montage vidéo, extrait des toutes premières journées de recherche)

Le projet

Notre cie de théâtre burlesque musical, le bestiaire à pampilles, a décidé de se lancer pour la première fois dans un spectacle de rue déambulatoire et fixe. Après réflexion, l’idée d’une parodie des gardes suisses s’est imposée à nous comme un joli terrain de jeu. En effet, la garde suisse est la plus vieille et plus petite armée du monde, toujours en activité, dans son costume de 1506. C’est cet anachronisme avec le 21eme siècle, qui nous a donné envie de nous en amuser.

Pourquoi nous soutenir?

Ce spectacle est basé sur un visuel fort dont le socle est le costume.C’est pour la réalisation de 5 costumes de gardes suisses conçus par une costumière professionnelle, ainsi que pour l’achat d’authentiques armures que nous sollicitons votre participation.

Distribution

  • La Gaarde: Alexandre Bordier, Sigrid Perdulas, Christophe Dandieu, Pierre Robert-Tissot, Sebastien Osmont et/ou Nicolas Martin, Alexandre Bordier
  • Costumière: Kantuta Varlet
  • Regard extérieur: Manu Sembely

Le Bestiaire à Pampilles?

Une compagnie franco- suisse de spectacle vivant qui s’amuse régulièrement à se lancer dans des propositions originales. Du duo «Marie Glawdys et Max Paul Expérience», au trio «Lux Interior, Clowns not dead», en passant récemment par la création de deux solos, «Man on the Spoon» et «Container», cette fois-ci c’est en quintet, que le Bestiaire tente cette nouvelle aventure...

Calendrier

Il est d’ores et déjà prévu des sessions de travail cet été, pour présenter un extrait pendant le festival de rue d’Aurillac. Sortie officielle courant 2016.