Picture 9c7f5e5b 2418 4ab1 bb0e dd463583c3b6

Mon projet

Pour que mon envie de vous faire rêver une nouvelle fois se réalise, ce serait fort sympathique de m’aider à lever des fonds en prenant part à mon crowdfunding. En effet, par le biais d’une exposition de photographies qui se tiendra à Lutry du 4 novembre 2017 au 31 décembre 2017 - Galerie Black and White - je souhaite vivement mettre en lumière cet Ouest de la France que je découvre chaque année un peu plus. Habitué des rivages de l’île de Ré (hors des flux touristiques !) j’apprécie également de monter dans le nord et faire des escales photographiques et culinaires (!) dans ces îles au charme si différent tel que Noirmoutier. Mais aujourd’hui, c’est la BRETAGNE du bout du monde avec la Pointe du Raz et l’île de Sein qui retiennent toute mon attention. Petits paradis du FINISTERE (traduction : où finit la terre). Préservés du bling-bling enraciné dans d’autres régions, je goûte ici la simplicité et la gentillesse des gens, les grandes étendues sauvages recouvertes de bruyère et, l’opportunité pour tous de pouvoir encore cheminer au bord des falaises sur des sentiers douaniers ou côtiers (c’est selon). Et donc, je souhaite partager avec le plus grand nombre ces 25 arrêts sur image.

Picture 58d83a98 0474 430a bf12 d106b018f10bPicture 50b78cbb 9c9d 45d4 9fd8 da232406f41fPicture 5ce4e989 d1af 4193 a3e0 c640553abd4c

Qui suis-je?

A des années lumières des professions que j’ai excercées (cadre bancaire ou fiscaliste), je me présente souvent comme un « photo-poético-rêveur » ! Je m’exprime par la photographie et l’écrit (paroles de chansons dites de variété Française). Je ne recherche pas la chaleur des projecteurs car avec mon boîtier Canon ou ma plume Mont-Blanc je m’éclate dans la lumière de l’ombre! Les paysages de Lavaux m’interpellent chaque jour. Et donc, je suis heureux d’avoir pu les exposer aux quatre coins du monde (sans aide ou reconnaissance officielle des Autorités en charge de la préservation du site classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco(!). J’avoue que j’éprouve une certaine fierté d’avoir exposé cette région « au cœur des trois soleils » (dixit CF Ramuz) notamment au Japon. Pour revenir à mon projet actuel, j’ai écrit un début de texte que vous pourriez, pourquoi pas, compléter et me retourner : Au pied de grandes falaises Entre pluie et tonnerre De belles galères Anglaises Souvent se fracassèrent Là où finit la terre Sous le chemin côtier Repose en bord de mer La baie des trépassés

Il me tarde de pouvoir partager avec vous ces paysages uniques et de caractère comme le sont les Bretons ! Et donc, j’espère que vous réussirez à vous déconnecter un instant de la course au « toujours plus » en faisant une halte par ma dernière (?) exposition.

Content

Et pourquoi je sollicite votre aide financière ?

Pour initialiser une exposition de qualité, j’ai besoin d’un soutien de fr 3’500.- (solde versé de ma poche). Ce petit pactole me permettra, avec l’aide de M. Jean Scheim professionnel de l’image, de finaliser les étapes suivantes:

  • Tri des photos à exposer.
  • Définir les formats adéquats.
  • Acheter des cadres et passepartouts .
  • Choisir le papier.
  • Effectuer les tirages et montages (25). A payer à l’avance.
  • Éditer un lot de cartes postales. A payer.
  • Créer une affiche publicitaire à tirer en plusieurs exemplaires.
  • Rémunérer un étudiant pour placer en ville les affiches.
  • Établir une présentation de l’exposition et de l’auteur pour informer les médias spécialisés.
  • Établir et envoi des invitations au plus grand nombre.
  • Payer d’avance la galerie (Black and White à Lutry) pour la location d’une durée de 2 mois, soit fr 800.–.
  • Achat des agapes (cidres et confection de crêpes !) pour le jour du vernissage, soit environ fr 300.–.
  • Envois postaux des contreparties aux généreux souscripteurs.
  • Et pour terminer, versement de la commission de 10% des fonds récoltés au site We make it pour la mise en lumière de ce projet.
  • Également, versement de la commission de 10% à la Galerie Black and White sur les ventes réalisées.

Vous l’aurez compris, l’artiste ne deviendra pas riche!

PS : Les noms de tous les généreux contributeurs seront affichés bien en vue dans l’exposition.