Pourquoi notre faune sauvage disparaît-elle en Suisse et dans le monde ?

Wonder Fauna a été initié au Bioparc Genève en juin 2019, avec le directeur et vétérinaire du Bioparc Genève, Dr Tobias Blaha, lorsque nous avons décidé de participer au « Jane Goodall Challenge ». Réalisant que nous avions le même objectif, celui de préserver la faune locale dans nos domaines respectifs (vétérinaire et photographe), nous avons décidé d’élaborer ensemble un programme pluridisciplinaire de sensibilisation à la conservation de la faune locale et par extension de l’environnement.

Wonder Fauna donne du sens à mon métier de photographe puisque les photos associées à de l’information permettent de sensibiliser efficacement sur une thématique donnée.

Mon projet au sein du programme Wonder Fauna consiste à la production d’un magazine en anglais sur les pertes de la biodiversité animale en Suisse. Notre biodiversité est en effet à ce jour plus que jamais menacée. Les discours politiques et les réseaux sociaux ne manquent pas de nous le rappeler au quotidien. Depuis longtemps, nous accusons ces mêmes pluralités de causes : perte d’habitat, pesticides, espèces invasives … L’objectif de ce support est d’établir un constat en Suisse, à travers des interviews menées auprès de spécialistes (par exemple, Edward Mitchell, membres des Nations-Unies, Office fédéral de l’environnement et UICN) sur les enjeux généraux auxquels la Suisse doit faire face en matière de biodiversité animale. Par exemple, quels facteurs ont une incidence sur la faune locale ? Pouvons-nous mettre toutes les causes au même niveau ? Que propose la Suisse pour contrer les problèmes environnementaux ? Est-ce que ces causes prennent de l’ampleur ? Ou encore comment pouvons-nous contribuer en tant que citoyens ?

Ce magazine est composé de 13 interviews avec des spécialistes, d’une préface rédigée par Dr Philippe Roch, ancien Secrétaire d’État suisse à l’Environnement et d’un épilogue par la célèbre primatologue Dre Jane Goodall. Par ailleurs, deux textes ont été rédigés par deux membres Wonder Fauna, Gael Charreau ainsi que Guillaume Thébault, un jeune primé par l’association Greenpeace pour son film « futur d’espoir ». Ce support atteint les 104 pages, il est illustré par une soixantaine de photos que j’ai soigneusement selectionné.

En parallèle du magazine, des articles sur la faune locale seront rédigés et publiés gratuitement sur mon site kelsa-photographie sous l’onglet Wonder-Fauna et retransmis également sur la page Facebook Wonder Fauna. Concernant les articles, mon objectif serait celle de transmettre des informations « pratiques » à la population afin qu’elle puisse adopter des alternatives efficaces de comportement pour favoriser la protection de notre faune sauvage. Par exemple, que faire si nous trouvons un hérisson blessé? Sommes-nous en mesure de distinguer les espèces indigènes des invasives (cas par exemple de la cistude d’Europe (tortue indigène) versus tortue de Floride) ? Bien souvent, je trouve que cela demande du temps pour une grande partie des citoyens de réunir toutes les informations nécessaires afin de savoir comment agir, ce qui peut conduire malheureusement à de l’inaction… La plupart des articles seront traduits en anglais pour que l’information soit accessible au plus grand nombre.

Ce que mon projet a de spécial

Le programme pluridisciplinaire Wonder Fauna est unique de part sa collaboration avec un parc animalier, le Bioparc Genève, fermement engagé dans la préservation de la faune locale. Il est composé de l’établissement d’un centre de soins au Bioparc, dédié à la faune locale et d’activités éducatives de conservation (ateliers pratiques, conférences avec des spécialistes) initiés par le Dr Tobias Blaha, vétérinaire et directeur du Bioparc Genève, ainsi que d’un magazine et des articles sur la faune locale par Samantha Keller (Kelsa Photographie).

L’objectif de Wonder Fauna est de donner les moyens à la population suisse de s’informer sur la faune locale et par extension sur l’environnement.

Concernant le magazine Wonder Fauna, mon ambition n’a pas été uniquement de parler du problème mais également de présenter les solutions qui permettraient d’y remédier.

Picture 2b10c93a 4d6e 464d bc10 9b437d408e6fPicture 304c8fcd f6f4 4760 87b0 a8d2d6cf9622Picture 55011836 f9a2 4362 9389 8c248063608cPicture 983d2bf2 f7c2 4a98 a23e d9cdd53c48bdPicture 8280eaf3 fd11 4259 a060 9d80c51c7ca6Picture 0b9910f6 d9d3 4a4c bf37 1a1615d233a7

A quoi votre soutien va servir

Aucun fonds n’a été perçu pour ce programme jusqu’à présent. Votre soutien permettrait d’assurer la diffusion et de financer l’impression de ce magazine. Le deuxième palier me permettrait de continuer à entreprendre des projets Wonder Fauna, à savoir la rédaction d’articles sur la faune locale, la réalisation de vidéos et de courts métrages et de développer d’autres projets Wonder Fauna. Une partie des fonds sera également versée à la fondation du Bioparc Genève, pour soutenir ses actions concrètes entreprises en faveur de la biodiversité locale.

Picture 71c81050 d5ea 44f2 96b1 77556e76ba5bPicture ba1a898e 5756 4b42 b507 730ead275cd7Picture 306baa40 7922 4e68 95d6 ad47340549c7Picture 8fb995ac c607 462c b4f0 06c2252f9966Picture 298773de 271d 4a65 90c6 c25a3ad8541d