EN QUOI CONSISTE NOTRE PROJET

Vous êtes-vous déjà demandé ce que faisait un percussionniste, tout au fond de l’orchestre, avec son petit triangle à la main et n’apparaissant que deux ou trois fois dans le morceau ? N’est-ce pas mystérieux de se dire qu’une personne puisse faire de la percussion pendant toute la journée, et en espérer une carrière ? Lorsque nous avons appris que le Concours de musique de Genève 2019 se dédierait à la percussion, nous étions très intrigués de savoir pourquoi un tel concours aurait lieu. Nous nous sommes alors renseignés … hélas notre interrogation était tout à fait affolante, car la percussion, nous ne la connaissions absolument pas !  La fascination nous a pris par les tripes : il fallait faire un film sur cet instrument.

Entouré de multiples instruments, le percussionniste se transforme en un danseur enflammé. Les gestes, la respiration, le regard, tout est maîtrisé pour que la baguette arrive parfaitement sur la percussion souhaitée, sans un millième de seconde de retard. Si le mouvement est décalé dans le temps, alors le morceau ne sera pas dans la bonne pulsation. Rythme, danse, pulsation, calme intérieur, battement, temps, résonance, silence… des mots nous viennent à l’esprit, et l’imagination cinématographique s’empare de cet instrument – la percussion.

Le Concours de Genève 2019 commence le 11 novembre 2019 !  34 candidats âgés de 19 à 29 ans, venant de 12 pays différents seront dans les coulisses, à attendre leur grand moment, un moment fort et éphémère lorsqu’ils seront sur scène devant le Jury. Le Concours de Genève nous ouvre ses portes, et nous laisse découvrir toutes les scènes cachées au public – les coulisses, les rencontres entre les candidats, le Jury derrière leur siège, les répétitions, etc. ! Comme vous en doutez, l’ambiance durant le concours est impressionnante, puisque c’est par là que passent les futurs grands interprètes, tels que Heinz Holliger, Martha Argerich ou Arturo Benedetti Michelangeli, qui ont été lauréats du fameux Concours de Genève.  Une telle ambiance, combinée à la percussion, nous offrira sans aucun doute, des scènes cinématographiques à couper le souffle.

Content

QUI SOMMES-NOUS ?

L’équipe de tournage sera constitué de deux étudiantes en musicologie de l’Université de Genève – Lisa Ratajczyk et Angelina Komiyama, et deux jeunes professionnels sortant du SAE Institute Geneva – Alejandro Nuñez et Gregory Voeffray.

En 2018, nous avons réalisé un documentaire autour du piano et de la clarinette, dans le cadre d’un séminaire de l’Université tenu par Prof. Nancy Rieben et Prof. Ulrich Mosch, en collaboration avec le Concours de Genève.

Durant l’été 2019, nous avons créé, avec cinq autres étudiants en musicologie de l’Université de Genève, une chaîne Youtube autour du Concours Clara Haskil 2019. Nous avons effectué des interviews style « konbini », des Facebook-lives, des présentations historiques des œuvres jouées au concours, etc.  Nous cherchons en général à avoir une dimension informative et humaine dans nos vidéos, et de ne jamais oublier l’humour. Nous tenons à raconter une histoire qui nous touche nous, personnellement, mais nous espérons aussi que nos vidéos puissent permettre à un plus large public de se plonger dans le monde musical. 

Pour découvrir notre documentaire sur le concours de Genève 2018 et notre chaîne Youtube pour le Concours Clara Haskil 2019, cliquez sur les liens en bas de page !

Content

EN QUOI NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN

Un film ne se fait cependant ni en 3 minutes, ni avec un matériel restreint – surtout pas un film sur la musique, puisque la qualité du son et de l’image sont des caractéristiques essentielles à ne pas négliger. Plusieurs personnes seront sollicitées pour ce film, notamment les candidats, le Jury, les professeurs de percussions, l’administration du Concours, ou encore les ingénieurs du son. Afin de défrayer le personnel, financer la location du matériel et les frais de transports, notamment, nous avons besoin de soutien.

L’art n’aurait jamais connu un véritable essor dans l’histoire, si aucun mécène ne l’avait défendu.

En soutenant notre projet, vous serez un acteur important de la scène culturelle, puisque la musique et les musiciens seront mis en avant. Qui sait, cela augmenterait peut-être le nombre de jeune public allant aux concerts, plus d’enfants désireront tenir des instruments entre leurs mains, et mêmes les adultes souhaiteront se plonger plus souvent et plus en profondeur dans la culture musicale.

Faites vivre la musique. Faites vivre les musiciens qui souhaitent se baigner dans cet Art. Faites vivre les rêves.

Maintenant, c’est à vous de rêver avec nous !

Content