Mais dans le fond ... qui est The Kompressor Experiment?

Nous sommes 4 gulus qui brassons depuis 2012 un rock progressif instrumental corsé, aux accent de metal, de groove et de post-rock. «Instrumental», ça veut bel et bien dire qu’il n’y a pas de chant, ce qui peut sembler bizarre sur le papier. Nous tenons tout de suite à vous rassurer : cette carence vocale est compensée par une composition recherchée, des sonorités étonnantes, des changements de rythmes et d’ambiances à couper le souffle, et bien plus encore.

Après avoir baroudé une quinzaine de fois à travers la Suisse romande et réalisé un enregistrement amateur courant 2013, The Kompressor Experiment se lance en 2016 dans l’autoproduction de son premier album studio qui s’intitulera «Douze».

«Douze» : kézako

Pourquoi appeler un premier album «Douze»? Mais au fait ... pourquoi pas?
Toute la signification de «Douze», c’est qu’il n’en a pas. Hé non ! Pas de concept tordu, simplement 5 chansons qui auront un sens différent pour chaque auditeur-trice.
Du haut de ces 50 minutes, «Douze» représente la vie de The Kompressor Experiment, de ses origines à aujourd’hui, compilant premières chanson, morceaux plus récents, et même une composition exclusive.

«Douze», c’est aussi une occasion pour nous de vous témoigner notre amour pour les arts graphiques, des liens qu’ils peuvent avoir avec notre musique.
Le design de l'album résulte d’une collaboration entre le bédéiste valaisan Guyomsk et notre chère bassiste Sonja, graphiste de formation. L’album prendra la forme d’un digipack (pochette carton) plié et collé par nos soins, avec beaucoup, beaucoup d’illustrations.

L’enregistrement prends place dans notre local tout neuf. La date de sortie de «Douze» correspondra à son vernissage, qui aura lieu à la mi-septembre, à Sion (plus d’information à venir).

En gros, avec «Douze», nous vous offrons :

  • 5 compositions d’hier, d’aujourd’hui et de demain
  • 50 minutes de rock progressif instrumental
  • beaucoup de belles illustrations
  • 1 produit fait main et local

Les frais de production totaux s’élèvent à CHF 8’000, c’est pourquoi nous espérons un petit coup de main de votre part. Dans cette sommes sont compris des frais pour :

  • l’enregistrement (Quantic Box, Saxon, VS)
  • le mastering (Studio du Flon, Lausanne, VD)
  • le design graphique
  • l’impression
  • le pressage
  • la promotion (site web, merchandising, etc.)

De somptueuses contreparties vous seront offertes pour votre générosité. En espérant que ce projet aboutisse, nous vous remercions 12 fois d’avance du fond de nos 4 petits cœurs!

MUCHO LOVE. MUCHO KOMPY LOVE. MUCHO.