Picture b7303abc 107b 4859 9798 9b30efd4ea27

Le projet en bref

L’expansion de l’exploitation minière en générale et celle artisanale et sémi-mécanisée en particulier génère des pollutions et nuisances diverses. Ces pollutions présentent des risques pour l’environnement, la santé humaine et animale. Plusieurs études ont montré l’importance de l’exploitation artisanale et semi-mécanisée de l’or sur l’économie nationale. C’est pour faire face aux problèmes posés par l’orpaillage, qu’il a été créé L’Agence Nationale d’Encadrement des Exploitations Minières Artisanales et Semi-Mécanisées (ANEEMAS) avec pour principal objectif l’encadrement et la surveillance des activités d’exploitations artisanale et semi-mécanisée de l’or. Dans l’optique de susciter une prise de conscience des questions environnementales par les artisans miniers, soutenez le bureau d’encadrement de Dano envisage l’organisation d’une opération dénommée « un artisan minier, un arbre » sur les sites de Gnikpière et de Memer.

Content

Objectifs

L’objectif général est de responsabiliser les artisans miniers sur des actions en faveur de la protection de l’environnement.

Les objectifs spécifiques sont :

  • Informer les artisans miniers de la tenue d’une opération de reboisement et susciter leur pleine participation ;
  • Disponibiliser 800 plants et grilles de protections ;
  • Effectuer les opérations de piquetage et de trouaison ;
  • Mettre les plants en terre ;
  • Assurer le suivi régulier des plants mises en terre.
Content

Résultats et étendue de l'opération

A l’issue de la formation :

  • les artisans miniers sont informés de la tenue de l’opération de reboisement et leur pleine participation est suscitée ;
  • 800 plants et grilles de protections sont disponibilisés ;
  • les opérations de piquetage et de trouaison sont effectuées ;
  • les plants sont mises en terre ;
  • le suivi régulier des plants est assuré.

L’activité consistera à l’information et à la mobilisation des artisans miniers pour le piquetage, la trouaison et la mise en terre des plants sur les deux sites à savoir, Gnikpere et Memer. Deux cents artisans miniers seront identifiés par site comme des personnes ressources et recevront chacun deux plants à entretenir. En fonction des résultats de l’opération, ils seront retenus pour être des relais pour dupliquer les bonnes pratiques apprises sur d’autres sites.

La durée de l’opération ne devra pas excéder dix jours. Les plants devront être mises en terre au plus tard mi-août 2021.

La conduite des travaux se fera sous la supervision d’agents de l’ANEEMAS/ Dano.

Content