Picture 37bb0cd6 1286 43c6 b80c 8941f4190089

La Colline de la Paix, un lieu de partage

Sur la Colline de la Paix, des hommes, des femmes et des enfants s’emploient à resserrer les liens qui les unissent. Ils chantent et dansent. Certains, plus loin, sont affairés à peindre des panneaux de bois entremêlant formes et couleurs à la recherche d’harmonie. D’autres sont tranquillement assis à l’ombre des arbres et débattent, les yeux remplis de cette lumière qui plus que mille mots témoigne du respect qu’ils se portent. Une scène des plus ordinaires penserez-vous peut-être. À ce détail près que nous nous trouvons à Hanita, sur la frontière Israélo-Libanaise, et que ces personnes s’emploient à conjuguer leurs différences dans un temps présent pour le moins sensible. En effet, c’est là un endroit d’Israël, la Galilée, où plusieurs minorités, des Arabes chrétiens, des Arabes musulmans, des Druzes et des Bédouins, vivent aux côtés d’une population juive elle-même hétérogène. Par-delà leurs inscriptions religieuses, nationales, sociales ou encore culturelles, toutes et tous partagent un même souhait, celui d’instaurer et préserver un dialogue pour se comprendre, se rapprocher et vivre paisiblement ensemble.

Ateliers créatifs, rencontres et débats-conférences sont les moteurs choisis par Yuval, Orly et Gilad, les trois fondateurs de la Colline de la Paix, pour porter ce projet en avant. Depuis 2017, ce sont plus de 40 activités différentes qui y ont été organisées, témoignant de l’implication de ses fondateurs et de l’écho positif qu’il suscite chez de nombreux habitants de la région. Cette activité foisonnante a participé à conférer au lieu un esprit particulier qui ne peut laisser indifférent celle ou celui qui s’y rend. Preuve de son rayonnement croissant, le guide touristique le « petit Futé » lui a consacré un encart dans son édition de 2019 sur Israël.

Dans le but de doter la Colline de la Paix d’une identité visuelle, le peintre suisse Roland Schaller, lié à Hanita depuis des décennies, a réalisé en 2017 une gravure symbolisant un olivier fait de deux troncs où des colombes se sont rassemblées. Il a également animé un atelier de peinture pour les enfants afin de réaliser deux fresques bleues sur le mirador abandonné qui est situé sur la colline.

Picture d6ad13bf 1d3b 4341 b85a 6b1fc1155bcbPicture 602eb6dc 7498 4b5e b313 ae75b04ac962

Pourquoi construire un vitrail sur la Colline de la Paix ?

Aujourd’hui, les personnes responsables du projet ont souhaité le doter le lieu d’une œuvre pérenne qui invite les visiteurs à un moment de recueillement et de réflexion autour des conditions du vivre ensemble. Attachés à la symbolique de cet olivier fait de deux troncs, ils souhaitent pouvoir transformer la gravure en un vitrail. Ce choix n’est pas anodin et tient notamment aux vertus multiples du verre qui s’avère résistant aux conditions météorologiques difficiles mais surtout qui permet de rendre visible l’œuvre par ses deux côtés. Ainsi installé au sommet de la colline, le vitrail, d’une dimension de 110 sur 80 centimètres, sera autant visible à partir d’Israël que du Liban, s’inscrivant pleinement dans cette approche de partage qui caractérise le projet.

Picture e227073a c5d0 420d 8551 85e0818cb5d9Picture 8e434baa e3b4 4b50 88e0 6fdf9c183cadPicture 14eb15bc 8c19 408f afdf a57c26fa1f63

Comment nous soutenir ?

Les fondateurs de la Colline de la Paix n’ayant pas les ressources pour concrétiser seuls la mise en place du vitrail, c’est vers vous qu’elles et ils se tournent pour vous demander un coup de main. Le montant à réunir, soit environ 15’000 francs suisses, couvre les frais suivants : réalisation du vitrail par un artisan suisse, construction du support métallique sur place en Israël, frais d’envoi du vitrail, impression et envoi des posters aux personnes finançant le projet. L’artiste-peintre Roland Schaller a généreusement offert son travail.

Dans le cas où les dons s’avéreraient excédentaires au montant demandé, l’intégralité de la somme sera reversée à l’association de la Colline de la Paix pour permettre le financement de nouvelles activités visant à consolider ces liens si précieux entre les habitants de cette région.

MERCI POUR VOTRE CONTRIBUTION

Picture f44241be b31d 426b 8fc5 6ff77081fe66Picture 6144dc7b bd4f 413f 9743 5b57eb4aa96c