« Afghanistan chéri » est une collaboration entre le duo Sophie de Quay et Sahar Rezai, jeune artiste peintre de 19 ans, réfugiée afghane établie en Valais.

CHF 16’000

106% di CHF 15’000

"106 %"
Come funzionaä

Vale il principio del «Tutto o Niente»: la somma raccolta verrà corrisposta al progetto, solo se esso avrà raggiunto o superato l’obiettivo di finanziamento.

91 sostenitori

Concluso con successo il 12.4.2022

Une chanson pour la liberté!

Avec leur musique, le duo Sophie de Quay souhaite faire la différence et construire des ponts. C’est pourquoi, au travers d’une création musicale sur la base du poème « Afghanistan chéri » de Sahar Rezai, le duo souhaite mettre la lumière sur le message d’amour et d’espoir de cette jeune artiste réfugiée en Suisse, visage de tous les immigrés qui doivent fuir leur pays pour assurer leur sécurité et de toutes les femmes victimes de violence.

Afghanistan chéri, c’est une chanson en duo avec Sahar qui a comme ambition d’encourager les migrants et les victimes de violence à sortir de l’ombre et à regagner confiance en l’avenir.

Afghanistan chéri, c’est aussi un clip vidéo puis une tournée de plusieurs dates dans des lieux d’exposition en Suisse pendant laquelle Sophie de Quay et Sahar Rezai présenteront leur collaboration. Un apéritif afghan sera offert aux participants.

Qui est Sahar Rezai?

Caractérisée par sa rage de vivre, Sahar Rezai est une jeune artiste de 19 ans qui soigne ses douleurs de guerre par la peinture. Sa mission de vie est de se battre pour la liberté de son peuple afghan et pour le droit des femmes dans le monde entier.

Pourquoi soutenir le projet « Afghanistan chéri » ?

Sahar est le visage et la voix de toutes ces personnes qui sont obligées de fuir leurs pays. Elle a décidé, à travers sa peinture, d’avancer, de regarder vers l’avenir et de s’engager pour les femmes et pour son peuple. Ce projet, qui raconte son histoire et met en valeur son art, l’encourage à continuer à diffuser son message universel de paix, d’amour et de liberté. La musique ne connait ni frontière, ni religion et grâce au projet « Afghanistan chéri », peut être que d’autres personnes prendront le même chemin, sortiront de l’ombre et avanceront vers l’avenir avec espoir.