Nous voulons vous montrer plus.

Monter plus de notre coopération à travers des continents et des cultures.
Montrer plus de notre musique.

Mais tout d’abord : «nous» c’est qui ?

Le prologue d’AMAGONG a commencé en 1990 déjà. C’était là, où nous – le chanteur et balafoniste Sibiri Diabaté qui est appelé Dougoutigui par tout le monde, et le violoncelliste Martin Müller – nous sommes rencontrés lors d’une jam session à Bobo-Dioulasso au Burkina Faso. Pendant les années suivantes les uns ou les autres de nous qui font maintenant partie d’AMAGONG, ont joué ensemble dans de différents groupes et projets. En 2010, la visite de Martin au Burkina Faso a fait émerger une perspective commune pour nous à cinq. A part Sibiri et Martin, ce sont le percussionniste suisse Willy Kotoun, Hassan Dembélé le guitariste, et Moïse Ouattara à la batterie, tous les deux du Burkina. Depuis, notre histoire commune d’AMAGONG comprend l’enregistrement d’une maquette à Bobo-Dioulasso (2011), une tournée en Suisse (2012), les enregistrements pour un CD à Ouagadougou (2013), et maintenant nous nous réjouissons à notre tournée en Suisse lors de la sortie du nouvel album, qui va démarrer le 10 octobre.

Montrer ce que nous faisons, pourquoi et comment nous le faisons et ce qu’en résulte.

Jusqu’à présent nous n’avons montré seulement peu de nos activités sur vidéo. Maintenant nous voulons profiter de la tournée en octobre et novembre pour faire des prises. Avec ces enregistrements nous aimerions montrer plus, de notre musique et nos concerts, de notre coopération et notre rencontre. Montrer ce qui représente notre groupe à part la musique. La musique est un mélange extraordinaire de traditions, styles et instruments, extraordinaires sont également les conditions dans lesquelles elle naît.

Nous sommes trois qui vivent au Burkina et deux en Suisse. Cette distance géographique amène non seulement des défis organisateurs mais aussi des différences culturelles, religieuses, matérielles et de langue qui nous marquent des manières diverses. Ce qui fait que nous ne nous laissons pas arrêter par ces différences, c’est le désir de créer ensemble notre musique commune. Nous adorerions vous faire partie de nos expériences avec nos enregistrements. Si vous pouviez nous y soutenir, ça serait génial !

Le prochain pas

Et il y a une chose qui s’y ajoute : ces enregistrements vidéo sont également importants pour pouvoir faire un prochain pas comme groupe après les deux tournées dans les clubs en Suisse, pour nous trouver des nouvelles scènes. Ceci non seulement en Suisse, mais aussi, si tout marche comme prévu, au Burkina Faso, avec un clip à la télévision nationale burkinabè.

Afin de parvenir à mieux nous montrer,
afin de parvenir à faire le prochain pas,
nous avons besoin de vous.

Pour la production professionnelle des enregistrements vidéo des concerts, d’un clip ou d’un petit documentaire nous avons besoin de votre soutien financier. Nous serons heureux de toute contribution et nous avons préparé quelques contreparties pour vous en remercier.

Nous nous réjouissons des enregistrements vidéo et de ce qui pourra en naître. Merci ! Ça va aller !

AMAGONG
Association Mélomane des Amis du Grand Orchestre National de Gondwana

Si vous désirez mieux connaitre nous et notre musique, nous vous proposons de visiter notre site internet, d’écouter des aguiches du nouvel album sur soundcloud et de s’informer sur facebook ce qui se passe.