Ce dont il s'agit

Alors que de nombreuses filières dans la confection tendent à disparaître, les stylistes d’ici vivent une situation paradoxale: ils aimeraient soutenir une production équitable mais doivent très souvent faire appel à des couturier-ère-s basé-e-s à l’étranger pour créer les habits dessinés en Suisse. Dans ce contexte de délocalisation de la production, il est difficile de suivre le travail à distance, de s’assurer que des conditions de travail décentes soient garanties et que les employé-e-s soient justement rémunéré-e-s. D’autre part, de nombreuses personnes ayant pratiqué la couture, la broderie ou le tricot dans leur pays d’origine ont été contraintes de fuir leur pays pour des raisons politiques ou économiques. Une fois en Suisse, elles se retrouvent en marge du marché du travail alors qu’elles aimeraient pouvoir exercer le métier pour lequel elles sont qualifiées. Pour modifier cette situation et combler le besoin d’une main d’œuvre locale, compétente et travaillant au développement d’une économie solidaire, Amitiés à Tisser propose une intégration professionnelle dans la confection pour des personnes migrantes, au sein d’un atelier de couture artisanal et local. Le projet démarrera avec la création d’une collection de vêtements : ZigZag.

Ce que le projet a de spécial

Ce projet est inédit, car il propose de valoriser à la fois l’artisanat local et les savoir-faire diversifiés, en redonnant la possibilité à des couturiers-ères issus d’un parcours migratoire de ré-exercer leur profession. Pour ce faire, l’idée est de laisser la liberté de création lors de la réalisation de la collection ZigZag: styles, choix des tissus, modèles de vêtements, les participant-e-s au projet auront une vraie marge de manoeuvre pour collectiviser leurs connaissances et leurs pratiques.

En plus de la collection de vêtements, des cours de français axés sur le monde professionnel ainsi que sur les lois du travail seront dispensés aux participants. Le but est de leur fournir les outils indispensables pour se sentir à l’aise d’échanger au français dans leur domaine professionnel.

Et pour que les questions liées à la globalisation de la confection et à l’importance de soutenir une économie locale dans ce domaine soit débattues, nous souhaitons entretenir un lien fort avec le grand public. Afin de renforcer ce lien, des événements thématiques tels que des défilés, des débats ou des projections seront organisés.

A terme, cette expérience pourrait amener à de nouvelles propositions d’intégration professionnelle, dans de petites entreprises locales, de personnes migrantes qualifiées.

Afin qu’une économie solidaire concernant le secteur de confection puisse continuer à se développer, il faut revitaliser la profession… Amitiés à Tisser est une possibilité concrète de revitalisation!

A quoi votre soutien va servir

Le soutien financier obtenu grâce à vos dons servira à l’achat des matériaux pour la collection de vêtements Zig Zag. Il sera aussi utilisé pour les versements des salaires des 5 participant-e-s et pour contribuer à la survie professionnelle de l’artisane qui accueille les participant-e-s dans ses locaux. Enfin, il permettra la production de matériel pédagogique spécifique pour les divers cours proposés aux participant-e-s.