Association Furhya – Furious Night – 1st Edition

by Furhya

Lausanne

La Furious Night qu’est-ce que c’est ? C’est un projet conçu et imaginé par 5 Lausannois afin de faire découvrir les groupes de musique régionaux !

CHF 0

0% of CHF 2’000

"0 %"
This is how it worksä

The «all or nothing» principle applies: The project only receives the funds if the funding target is reached or exceeded.

0 backers

Concluded on 23/5/2013

Le projet : Furious Night – First Edition

Il s’agit du nom du premier événement estampillé «Furhya» qui se déroulera au centre d’animation de Grand-Vennes à Lausanne le 1er juin 2013. Il mettra en avant trois groupes de musique régionaux qui se partageront la scène et démontreront leur talent à un public constitué de fidèles passionnés, de curieux et des néophyte tous attentifs à l’évolution des groupes locaux.

La «Furious Night – First Edition» sera encadrée par toute l’équipe de l’association avec l’aide de bénévoles compétents et motivés spécialement engagés pour l’occasion, du montage de la scène jusqu’aux cuisines, en passant par la technique audio et le bar.

Cette première édition sera diffusée dans les médias locaux, tels que les webzines spécialisés, les supports radio et bien sûr, Internet et ses multiples possibilités de communication.

Que cherchons-nous ?

Un projet comme celui-ci à besoin de fonds afin de pouvoir combler les visiteurs et les artistes. Bien évidemment vous me direz que quelques bières et une bonne tranche de rigolade suffisent amplement ! Mais même ces petites choses qui font le bien être de chacun nécessite des moyens. Et c’est là que vous intervenez ! C’est grâce à vous que notre projet va pouvoir prendre vie !

D’ avance un énorme merci à vous tous !

Les Groupes: Petrol Patrol

Nous ouvriront les festivités avec le groupe de Thrash Metal Petrol Patrol ! Créé en septembre 2011, Petrol Patrol compose rapidement des titres que le groupe joue déjà début 2012. Durant l’été 2012 a lieu l’enregistrement du premier EP 5 titres nommé ’Domestic Warfare’. Cet EP est mixé et masterisé par l’excellent Christoph Noth (Arkhan, The Burden Remains), et sort début 2013 en auto-production. Petrol Patrol joue un thrash metal diversifié, influencé par des groupes tels qu’Exodus, Megadeth et Slayer, mais aussi d’autres comme Forbidden, The Haunted, At The Gates voire même Suffocation, Vile et Biohazard. Ayant le projet d’enregistrer un 2ème EP, le groupe est activement à la recherche de concerts pour transmettre son énergie sur scène.

Des têtes de gentils ! Et une énergie fulgurante en Live !

Facing the Enemy

Fondé en octobre 2011, Facing The Enemy a pour but d’exploser la scène et pour ce faire, quatre musiciens d’expérience de la région romande se sont réunis: Arno (Buried Side), Raff (Cyphery / ex-Voice Of Ruin), Carlos (Redspit / Cyphery) et Steven (Cyphery). Fin 2011, à peine formé, le combo débute un live après quatre répétitions et annonce la couleur avec un CD promo 3 titres. La machine est désormais lancée… Du Hardcore à l’état pur !

Voice of Ruin

Plutôt que d’une présentation qui ne leurs collent pas nous préférons les laisser se présenter !

«Rien n’est plus ennuyeux alors d’écrire la biographie d’un groupe qui n’existe que depuis 2008. Que dire de ces cinq dernières années? Que nous avons joué gratuitement devant dix personnes dans un squat infesté de rats? Que nous sommes allés voir le dernier concert de Lady Gaga, puis qu’on se masturbait dans les toilettes durant l’entracte? Nous pourrions bien sûr parler de notre premier album qui est sorti en 2011. Dire qu’il a été enregistré par Sam Albert (Nostromo) en six jours, puis mixé par Drop (Sybreed) et finalement maîtrisé par Naiche Barbaglia au California Studio (Greta Gratos, Sybreed, Zeni Geva …). Nous pourrions même crier que nous avons joué environ 100 spectacles et partagé la scène avec les groupes de metal renommé tel que Entombed, Caliban, Textures, Tankard, Sylosis, God Dethroned, Benighted, Sybreed, Do Or Die, In-Quest et The Arrs. Mais soyons franc, personne ne donne un baiser. Le public ne se soucie que du sexe et de l’argent. Et c’est pour cette raison que VOICE OF RUIN est brutal et sexuel, et que nous, les membres du groupe, aimons boire de la bière. C’est savoir se vendre et quand vous vendez, vous faites la pâte et avec cette pâte vous obtenez plus de bière, les chiennes et les médicaments.»

Comme vous l’aurez compris, nous avons là une belle bande de décalés !

Si vous souhaitez des informations complémentaires n’hésitez pas à nous écrire sur comite@furhya.ch