Picture 7fce9a21 c335 433a 9cfc ad6f8a5e9911

Ce dont il s'agit

Descriptif du projet.

Nous développons un espace de travail et de socialisation extrascolaire à but non lucratif comparable à un co-working artistique et culturel. Cet atelier offre la possibilité à chaque participant.e de bénéficier d’un espace afin de poursuivre leurs activités artistiques. Le but principal de cet espace est de rassembler des jeunes lausannois afin qu’ils puissent se rencontrer, partager et créer.

Le Workshop Studio à été crée sur la base d’un concept en 2019 suite aux idées communes de Paul (co-Fondateur) et Julien (co-Fondateur) qui se portaient sur le développement tout d’abord d’un concept qui imaginait un espace de travail de type co-working qui offrirait la possibilité aux participants.es de pouvoir s’associer et collaborer avec d’autres personnes afin de regrouper plusieurs secteurs d’activités liés au domaine artistique et à la culture. Pour la réalisation de ce dernier, nous avons ouvert fin 2020 un atelier à Lausanne qui englobe des; artistes peintre, musiciens.ennes, couturiers.ères, graphistes, tattoueurs.euses, designers.euses de produits et typographes. Après ça, une multitude de projets ont vu le jour, comme notamment un atelier participatif soutenu par La Direction Général de la Jeunesse et la Culture du Canton de Vaud, qui c’est ouvert à des curieux.euses externes pour qu’ils puissent bénéficier d’un espace créatif et l’apprentissage de méthodes de travail artistique. Pour ce projet, ils ont du réaliser des produits finaux qui se sont vu exposé temporairement dans un salon au centre-ville. Par le billet de conférences de présentation et autres événements culturels, nous avons regrouper de plus en plus d’adeptes qui nous donne énormément de soutien sur les réseaux sociaux. Nous avons également réaliser plusieurs pop-ups saisonniers qui nous ont permit de présenter et vendre nos réalisations à travers des produits de merchandising.

Basé sur les domaines artistiques et culturels, le WORKSHOP STUDIO

Infrastructure

Le but est de rassembler des jeunes de 16 à 25 ans pour qu’ils puissent socialiser, se rencontrer, partager et créer tout en respectant les mesures sanitaires prescrites par l’OFSP.

Dans le futur

Dans l’avenir nous imaginons créer une structure plus grande munie de matériels plus performants afin de développer de manière plus approfondie l’ensemble de notre atelier.

Picture f6af680a 06a2 4b0c 9fd8 a67f399c44d5Picture 58d7d3c9 58ce 47e8 a5c0 2c0237a71dedPicture cd9f838f dc73 49ca 833f fd991f30a0a8Picture 530aaa52 048f 40d3 abda 5fd1dc4390f8Picture 5be17646 98e6 474c 8afb c4d355b0ea59Picture b535761d e6ea 4b99 a566 b8c6e36d8580Picture 1e167eb1 ba2b 48f5 b60a 8d95a89915a5Picture 38c4d515 417d 4138 8339 c0fe4d68082ePicture 431fd5aa 9082 41bf 8392 d5f9fac97106Picture 32215759 d313 4932 a319 85a845fdf52e

Ce que mon projet a de spécial

Madame, Monsieur, Le milieu artistique représente pour nous une source inépuisable de création, de partage et une véritable collaboration. La Ville de Lausanne et son agglomération regroupent des centaines de jeunes passionnés de musique, peinture, sculpture ou autres activités artistiques. Ce sont pour la plupart; des amis, des étudiants ou des connaissances qui excellent dans leurs branches respectives, toujours à l’affût d’une nouvelle tendance et débordant d’idées créatives. Ces jeunes prodiges très ambitieux n’attendent qu’un feu vert pour nous dévoiler leurs talents.

Malheureusement, plusieurs obstacles se dressent sur leur route. Tout d’abord, nous avons été confrontés à la crise sanitaire qui a beaucoup affecté le secteur culturel et tout particulièrement les activités liées à l’événementiel. Cette dernière a empêché des jeunes talents de s’exprimer librement à cause des restrictions et après fermeture temporaire de certains espaces dédiés à la création. Après l’écoute de plusieurs témoignages «d’artistes locaux» que nous souhaitons par ailleurs éditer, la majorité de ces personnes ont été contraints d’arrêter leur activité artistique.

Par conséquent, nous avons créé une organisation, avons rassemblé d’autres indépendants, au total 10, ce qui nous a permis de louer des locaux de 172m2 au centre ville de Lausanne et ce tout en respectant les normes sanitaires prescrites par l’OFSP. Cet espace, appelé le «WORKSHOP STUDIO», regroupe un panel de matériel. Des salles sont disponibles et contiennent des bureaux équipés de postes informatiques afin de structurer et organiser un projet d’équipe, des machines industrielles pour travailler le textile, des cabines insonorisées et du matériel utile à la création musicale, un espace dédié à l’art plastique équipé de toile, peinture, spray ainsi que d’autres dispositifs utiles à leurs activités.

Après la réalisation de plusieurs projets individuels et groupés, la structure a continué de se développer et une multitude de personne nous on rejoint à temps partiel (des tatoueuses, une coiffeuse, un duo d’animateur 3D, plusieurs photographes,…). Le WORKSHOP STUDIO a vu son nombre de membres accroître à tel point qu’il nous a fallu entreprendre de nouvelles démarches dans le but principal était de trouver un nouvel espace de travail plus spacieux pour accueillir les nouveaux membres.

De ce fait, nous avons cherché de nouveaux locaux, avons contacté différentes agences immobilières et avons finalement trouvé l’espace idéal. L’entreprise Mobimo nous a fait confiance, après vérification de nos comptes, de notre business plan et autres formalités relatives à l’obtention d’un bien immobilier et nous a loué des locaux d’une surface de 482m2 à l’Avenue d’Ouchy 4 à Lausanne pour 24 mois à partir du 01.11.2021.

Aujourd’hui, un nouvel obstacle se dresse devant nous. Afin de poursuivre notre projet, nous sommes dans l’obligation de demander de l’aide financière pour investir dans l’infrastructure de base. Cette aide est nécessaire, principalement pour l’acquisition de matériels adéquats et professionnels. Nous souhaitons que les membres puissent travailler dans les meilleures conditions possibles et minimiser leurs coûts en réunissant dans les ateliers du WORKSHOP STUDIO les machines et tout le matériel qu’ils ne pourraient pas se permettre d’acquérir individuellement.

Pour la bonne gestion de cet espace, nous allons instaurer un planning/grille horaire pour la réservation des salles et l’utilisation des machines. Une fois l’infrastructure mise en place, le bon déroulement des différentes activités établi et la formation des responsables de sections faite, nous pourrons entamer le lancement et le développement des mesures de stage (ex: stage de découverte pour les jeunes) et de réinsertion sociale de manière à ce qu’une partie de cet atelier puisse être d’utilité public. Nous avions déjà effectué, en partenariat avec la DGEJ, ce type d’événement (ateliers, expositions temporaires, vernissages, ..)

Impatients de réaliser ce projet, nous vous adressons, Madame, Monsieur, nos meilleures salutations.

Paul Mottaz et Julien Nshimirimana

Picture 8c15ac93 4dc1 4341 bc8a bf2a2c0269cePicture bb15d1b8 6a07 4531 a878 89e8446c95e2Picture 6ddfc5e9 21c8 41bc ab14 399a1dc599baPicture 1eb0a773 dc2d 4f85 b10b 01fa389f6fb8Picture 8b3effec 28f3 4ce8 afd0 6cda8c237716Picture e2f35ad5 bccc 45d5 9a77 4d0d207eb8bbPicture 4468b0c1 8735 417a 8af5 56dd733c2d54Picture be902fa0 9173 46f9 bac2 b2d64eeeb310Picture 99b9d3ad 6e07 44d1 98e1 818ce5b6d2efPicture 0a68e5a4 5ab7 48a8 a3bb e2b6a57a1de1Picture a252cdd9 d91d 49e6 8b23 d0b8d712a005

A quoi votre soutien va servir

Nous mettons en place le matériel que nous avons en possession afin que les membres puissent l’utiliser. Faute de moyen, le mobilier et le matériel que nous possédons à l’heure actuel reste encore rudimentaire se qui nuit au bon déroulement du projet. Aussi, nous favorisons les installations urgentes en premier ainsi que les dons d’aide externe. Dans ces installations indispensable, figure un projet de construction en collaboration avec des étudiants de l’EPFL en architecture ainsi que des designer indépendants et des graphistes travaillant à l’interne des ateliers. Ce projet en cours de lancement a pour but d’installer un système de cloisonnement mural afin de séparer les différents secteurs d’activité au sein du Workshop Studio afin que chaque médium soit clairement distinguable à l’aide de signalétique notamment. Celui-ci étant une priorité et faute de moyen financier, une partie du financement sera demandé à des privés dans un premier temps afin de lancer rapidement le projet et dans un deuxième temps, après la validation nous l’espérons de la plateforme WEMAKEIT la suite du financement sera joint avec la demande que nous faisons parvenir.