Actuellement nous cherchons à lancer un projet afin de pouvoir lutter contre le surendettement et apporter des informations gratuites aux personnes dans le besoin.

Share crowdfunding project

CHF 0

0% of CHF 5’000

"0 %"
This is how it worksä

The «all or nothing» principle applies: The project only receives the funds if the funding target is reached or exceeded.

0 backers

38 days to go

Aidez nous à lutter contre le surendettement !

Actuellement nous cherchons à lancer un projet afin de pouvoir lutter contre le surendettement et apporter des informations gratuites aux personnes dans le besoin. En effet, les dettes et les poursuites touchent une grande majorité de la population en Suisse et nous devons les aider à s’en sortir.

En ce qui concerne les raisons du surendettement, nous nous apercevons que les événements critiques de la vie sont la cause principale. Comme dans les évaluations des années précédentes, il apparaît très clairement en 2021 que les événements critiques de la vie sont la principale cause de l’endettement. Les problèmes de santé, les accidents, le chômage ainsi que les séparations et les divorces sont considérés comme des causes d’endettement pour 29 % des ménages. Le surmenage administratif et cognitif ainsi qu’une planification financière téméraire sont cités presque aussi souvent. Dans le premier cas, les obstacles linguistiques pourraient également être une raison pour les étrangers. D’une manière générale, on constate que la combinaison d’un revenu faible et incertain et d’un événement critique de la vie contribue à un risque d’endettement nettement plus élevé.

Il est vrai que ce type d’imprévu arrive à tout le monde. Alors aidez nous à lancer ce projet, votre participation permettra la création d’un site internet qui fournira des informations gratuites sur le surendettement, les poursuites, le recouvrement ainsi que sur le CSP et Caritas. De plus, les personnes pourront bénéficier de conseils personnalisés directement sur notre site mais aussi à leur domicile.

« Ne doutez jamais qu’un petit groupe de citoyens réfléchis et engagés puisse changer le monde. D’ailleurs, cela a toujours fonctionné ainsi. » — Margaret Mead, anthropologue américaine.

Surendettement

Poursuites, saisie de salaire, faillite personnelle, actes de défaut de biens : Le surendettement favorise la pauvreté et l’exclusion sociale. Une vie au minimum vital constitue une entrave à la satisfaction de besoins élémentaires tels que l’accès aux soins de santé, la recherche d’un logement ou le développement professionnel. Le surendettement va souvent de pair avec des problèmes de santé. Il est à l’origine d’un manque à gagner et de dépenses supplémentaires considérables pour les collectivités publiques. Un revenu faible et incertain combiné à un événement critique de la vie constitue le plus grand risque d’endettement. Pris au piège de l’endettement, de nombreux ménages surendettés n’ont aucune perspective d’assainissement de leurs dettes. C’est ce que montrent les statistiques annuelles des centres de conseil en matière de désendettement d’utilité publique. Types d’endettement : les dettes fiscales et les dettes envers les caisses maladie arrivent clairement en tête Les dettes fiscales et les dettes auprès des caisses maladie restent de loin le type de dettes le plus répandu. Les ménages qui ne sont pas imposées à la source accumulent des dettes fiscales dans 80 % des cas. Pour les primes d’assurance maladie, ce chiffre est de 65 %. En Suisse, une grande partie des frais de santé doivent être pris en charge par les patients eux-mêmes. Une franchise élevée auprès de la caisse maladie permet certes de réduire la prime, mais en cas de sinistre, les frais à payer soi-même sont élevés. 30 % ont des dettes dans cette catégorie. Le lien fort entre santé et dettes est donc ici aussi évident. Les dettes résultant de crédits à la consommation au sens large sont moins répandues dans l’ensemble. Les crédits en espèces (27 %) et les dettes de cartes de crédit (24 %) se distinguent ici. Les dettes dans le domaine des télécommunications concernent également 19 % des ménages. Les amendes et pénalités financières concernent 17% des dossiers.

Un phénomène trop important en Suisse

Le surendettement est un phénomène important en Suisse. Contrairement aux idées reçues, il trouve rarement son origine dans un comportement individuel dépensier ou un usage déraisonnable de crédits. Il s’agit bien plus d’un problème systémique lié à l’évolution de conditions cadres économiques, sociales et légales, telles que l’augmentation des primes d’assurance maladie et des loyers, la stagnation des salaires ou encore l’instabilité socio-professionnelle. Pour de nombreux ménages, il devient en effet de plus en plus difficile de faire face à certains imprévus de l’existence (divorce, maladie, hausse des prix) qui peuvent les plonger dans la spirale du surendettement.

De plus, la prévention sera un des objectifs principaux :

La prévention vise à informer les personnes sur les risques de surendettement associés à certains événements de la vie (indépendance financière, divorce, chômage, maladie, naissance d’un enfant, retraite), sur les bases de la gestion d’un budget et sur les aides financières publiques disponibles dans le canton. Ces mesures s’adressent à l’ensemble de la population, indépendamment de sa situation financière actuelle.