De quoi s’agit-il?

«Mais le béton, ça coule, non?»

Cette question, nous l’avons beaucoup entendue depuis le début de ce projet. Et pourtant, un petit tour par le principe d’Archimède permet de vite se convaincre qu’il est possible de concevoir un canoë en béton sans avoir à rejouer la scène finale de Titanic.

Inspirée par le défi, notre équipe de huit étudiants en génie civil de l’EPFL va participer pour la première fois à la «Deutsche Betonkanu-Regatta», un concours de canoë en béton en juin 2017 à Cologne.

Il s’agit d’un évènement unique en son genre puisqu’il présente l’occasion d’allier les techniques de construction en béton à celles de la construction marine. S’ajoutent à cela un esprit sportif et une ambiance festive qui font du concours un grand succès depuis sa première édition en 1986. Les participants viennent d’écoles professionnelles, collèges, universités et autres institutions dans lesquelles l’art du béton est enseigné.

Notre concept est pour le moins original: nous souhaitons proposer un canoë … en trois parties! L’astuce réside dans l’utilisation de câbles de précontrainte, comme cela se fait par exemple dans la construction des ponts en béton. En résultent divers défis techniques, notamment du point de vue de l’étanchéité, mais aussi écologiques: l’utilisation du béton textile représente moins d’émissions de CO2 tout en assurant davantage de légèreté.

Picture b4fa6d2a 6726 4f67 8146 0b8d06eef47aPicture 078bf415 be58 4c2e 8821 a6ff2bc453c3Picture c5666d47 fe51 4b4b b101 f04bae5e8ff9Picture badd3a8f 62d5 40eb 9941 9836978de78cPicture 0d12ea4c 0a6c 4568 bb1e 2a0f414a1d08Picture c5b13668 5f35 4225 9e6d f075dcb7cd12Picture a5e0df3c ff54 4ff4 9555 37a056b8deb4Picture 612ebbb1 5cce 4513 8f6b b4a558347448Picture d9fe19c7 04ab 43b0 a46a c16786bbcc06

Ce pour quoi nous avons besoin de soutien

La construction d’un tel objet n’est pas évidente, surtout pour une première participation. Elle implique d’importants coûts, notamment pour réaliser les nombreux essais avant d’obtenir la forme et les caractéristiques voulues.

Mais une fois le canoë construit, il faut encore le transporter jusqu’en Allemagne, ainsi que son équipage.

C’est cette dernière partie que nous souhaitons encore financer. Avec cet argent, nous pourrons notamment payer la location des véhicules de transport, l’essence, les repas et l’hébergement sur place.

Les contreparties

Pour vous remercier de votre générosité, nous avons pensé à quelques contreparties qui sauront vous mettre dans l’ambiance de la compétition et des étapes de la construction. Elles comprennent, selon le montant:

  • notre reconnaissance éternelle,
  • nos remerciements sur notre site internet,
  • une carte postale en provenance directe de Cologne,
  • une invitation pour une visite guidée de la halle où nous avons construit notre canoë (sur le campus de l’EPFL). Vous aurez l’occasion d’en apprendre davantage sur notre projet et de rencontrer une partie de l’équipe qui l’a conduit,
  • un T-Shirt de remerciement le jour de la visite,
  • une invitation pour une demi-heure de navigation sur notre canoë en béton. Une expérience pour le moins unique !
  • une invitation pour un atelier autour du béton textile. Un excellent moyen de se mettre dans la peau de notre équipe au moment de la construction !