Un court-métrage suisse à la conquête du monde !

Grâce à une équipe bénévole de professionnels du cinéma, le court-métrage autofinancé «D’Autres Aurores» a pu voir le jour. Et aujourd’hui, il est temps pour lui de prendre son envol et de parcourir les festivals du monde entier.

Mais tout ça a un prix : le marketing, les inscriptions, les envoies, etc. C’est à ce moment crucial que vous, contributeurs, entrez en jeu. Car sans vous, sans votre aide, «D’Autres Aurores» resterait esseulé sur un disque dur froid.

«D’Autres Aurores» n’attend que vous pour s’envoler !

Bande-Annonce :

Synopsis :

Un soir, coincés dans une ville qu’ils connaissent trop, Isis et Thomas s’ennuient. Ils sont jeunes et l’avenir leur paraît déjà trop fade. Surtout pour Isis qui, tiraillée entre ses angoisses et ses rêves, essaie de croire à de meilleurs lendemains, à d’autres aurores plus lumineuses.

En Détails :

«D’Autres Aurores» est le nouveau court-métrage de Florian Poupelin. Il a été entièrement tourné à Lausanne, en extérieur (centre-ville, bord du lac), à 90% de nuit, durant le mois de mars 2015. Il a été finalisé courant janvier 2016.

«D’Autres Aurores» dure 16 minutes, contient des musiques des groupes Schwarz et FAUVE, et a fait appel à plusieurs partenaires locaux : Visuals Switzerland, SAE Institute, Collection66, Avnier, Patrick Location, La Semeuse, La Nébuleuse, Fred Cigarettes et la Ville de Lausanne.

Mes Intentions :

Avec «D’Autres Aurores», j’ai voulu parler de la bataille intérieure que mène chaque adolescent lorsqu’il fait face aux choix, souvent contre-nature, que la société et le début de l’âge adulte lui imposent. Il y a alors ceux qui rentrent dans le rang et ceux qui décident de trouver leur propre chemin. Ce sont ces derniers qui m’ont intéressés et auxquels j’ai voulu rendre hommage avec «D’Autres Aurores».

Enrobé d’une mélancolie visuelle et d’une poésie colorée, l’ensemble vise à faire vivre au spectateur cette période qu’il a sûrement déjà vécu, de lui refaire revivre la beauté de cet instant.

Pourquoi soutenir «D’Autres Aurores» ? :

Comme expliqué plus haut, les CHF 2’500 espérés constitueront donc le budget marketing/exploitation du film :

  • inscriptions aux festivals internationaux, qui peuvent aller de CHF 10 à plus de CHF 80 par inscription (Sundance : CHF 40 ; Toronto : CHF 55 ; Cannes Short Film Corner : CHF 85 ; ECU Paris : CHF 95 ; etc.)
  • élaboration des supports promotionnels physiques (affiches, press-kit, etc.)
  • frais d’envoi des copies de projection et du matériel promotionnel aux festivals (transport et assurances)
  • inscriptions sur plate-formes professionnelles (IMDB, etc.)

Le Casting :

Amélie Peterli

Après s’être formée aux Ateliers de la Madeleine (Lausanne), Amélie Peterli se lance dans l’expérience cinématographique dès ses 17 ans. On la retrouve notamment à l’affiche du court-métrage «Bonne Espérance» du jeune Kaspar Schniltknecht et du premier long-métrage de Bruno Deville «Bouboule», aux côtés de Swann Arlaud et Julie Ferrier.

Albert Chinet

Pratiquant l’improvisation depuis des années, Albert Chinet se retrouve logiquement à l’affiche de plusieurs courts-métrages, dont notamment «J’ai tout donné au soleil sauf mon ombre» de Dalva Films, à sortir ce printemps.

Frank Semelet

Comédien et acteur depuis plus de vingt ans, Frank Semelet a participé à une multitude de projets. Récemment, on l’a surtout vu dans le rôle principal de «Discipline», court-métrage suisse multi-récompensé, dans la pièce pour enfant à succès «Zippo», ou encore régulièrement dans les chroniques de «26 Minutes» sur la RTS Un.

L’Equipe :

Merci d’avance pour votre soutien et n’hésitez à faire passer le mot autour de vous !