MERCi !!De MaréMotrice, le 25.6.2019 23:58

Picture f9d29fe6 c9bb 49e9 9349 e26512efd579Picture 239a4cdf 3950 43e6 a3d4 67b443e44cfdPicture ca7c6591 5466 4a87 8d2b 741ff6c8e7a3Picture f90c6b9d 9a1c 4532 8108 53eb261779ecPicture eb423b9e 51cd 4b1d a181 0b6d9ac36660

Groenland, le 25 juin. L’aventure continue. Grâce à vous.

Commenter

Connectez-vous avec votre profil afin de commenter ce projet.

Se connecter

MERCI !!De MaréMotrice, le 20.6.2019 16:39

Content

Grâce à vous, nous avons atteint notre objectif, réunissant plus de 25’000 chf! Merci, mille fois merci à vous, nombreux contributeurs!

La fête n’est pas finie pour autant: 25’000 francs, ça va financer le moteur, son installation, l’hélice, et quelques coûteuses bricoles. Tous les petits sous que nous réunissons désormais financeront nos panneaux solaires. Il nous en manque encore huit… Alors si vous hésitez, n’hésitez plus, faites vous plaisir, faites nous plaisir et offrez-vous un T-shirt, un ou deux bouquins, un tirage photo… Et merci encore!

Commenter

Connectez-vous avec votre profil afin de commenter ce projet.

Se connecter

Petite Géographie de la Glace (30.-)De MaréMotrice, le 14.6.2019 09:18

Picture 814b66d4 f996 4eac b890 d1c8af8ca9cdPicture 5bbc5ebc 3550 417e a8fc dc525b9debcbPicture e8d1e757 5ea8 4278 9687 04783f97eef4

Besoin d’un rafraîchissement?

Commenter

Connectez-vous avec votre profil afin de commenter ce projet.

Se connecter

Invitation finissage expo + concertDe MaréMotrice, le 10.6.2019 11:51

Content

Le vendredi 21 juin est le solstice d’été, et également un évènement lumineux au Théâtre du Passage, à Neuchâtel.

Programme:

18h30 Finissage de l’exposition photo (argentique) de Benjamin Ruffieux. 4 années de navigations polaires ont été nécessaires pour réunir ces images.

20h Concert du projet Svalbard, de Steve Fragnière et musicien.nes, avec textes de Benjamin Ruffieux. Ce projet jazz-littéraire a la particularité de vous transporter instantanément, gratuitement et sans pollution au coeur de l’Arctique. Un puissant voyage immobile.

Et un grand merci aux 55 personnes qui participent déjà au crowdfunding! Le Knut, bateau qui permet à tant de projets fous de voir le jour, est sur la bonne voie pour devenir un bateau propre!

Commenter

Connectez-vous avec votre profil afin de commenter ce projet.

Se connecter

le temps.De MaréMotrice, le 6.6.2019 09:19

Content

Nordauslandet, Svalbard 2015 (In English below)

Alors que nous essayions de nous faufiler dans Wahlenbergfjorden, tout à coup la glace s’est réveillée, et a décidé de nous garder là, avec elle. Impuissants contre de tels floes, nous avions éteint le moteur pour attendre, écoutant la symphonie stéréophonique de milliers de tonnes de glace se baladant, ne connaissant vraisemblablement pas sa destination finale. Quand les courants de marée se sont inversés, la pression des floes a disparu comme elle est venue -instantanément- et nous avons finalement réussi à mouiller au fond du fjord, où nous serions toujours si seulement on avait le temps.

Le temps. Avec un moteur électrique au lieu du diesel, le temps va entièrement faire partie du processus, parce que la combinaison du temps et du soleil/vent sera notre seul moyen de charger les batteries et de faire tourner le moteur. Et la transition énergétique c’est ça: Prendre le temps de marcher jusqu’au magasin, monter sur son vélo pour se rendre au travail..etc. En voilier: donner le temps au vent de venir, faiblir ou tourner. Et faire son chemin autour de la glace -ou de la planète- avec la météo et de l’humilité et la seule solution que nous avons si nous voulons continuer de respirer.


While trying to squeeze in Wahlenbergfjorden, suddenly icefloes woke up, decided to keep us there. We turned off the engine and waited, listenning to the stereophonic symphony of thousands of tons of sea ice wandering around, crashing into each other.

As tidal streams changed, ice pressure disepeared and we finally made it in the fjord, and would of stayed in there for years if only we had the time.

Time. With an electric engin instead of a smelly diesel, time will be totally part of the process, beceause combination of time and sun/wind will be the only way to charge our batteries. And that’s what energy transition is about: taking time to walk to the store, to ride a bike to work…etc. On a sailboat; giving time for wind to come or shift.

And working one’s way around ice (or the planet) with weather and humility is the only way we have to keep on breathing.

Keep on breathing. And take five minutes to check out our electric engine crowdfunding campaign! Link un bio.

Thanks for your support!

Photo Manu Gavillet www.pouquoi-pas.ch

Commenter

Connectez-vous avec votre profil afin de commenter ce projet.

Se connecter

Tirage photo argentique (850.-)De MaréMotrice, le 4.6.2019 08:35

Picture 3d702379 bc42 46da ab16 ccb38767850bPicture 7aaef9ce c6e6 4ed0 aa33 0dbf0b6761a6Picture 9bb7f219 2aff 466f b8c3 261ea4d76688Picture 87cef1c2 4b23 4955 a0db 0bd3bd5278faPicture fd7cdf94 28bb 4174 88d9 df2cc57f332ePicture 83f7078e 3f47 4def 8b38 c4a031c8b9afPicture 94c8c978 8220 4c67 b3f4 41ee1733649cPicture 8c49f4cc 267f 4950 81e6 8cfd0d71eb20Picture bcc8d748 8cbf 4638 9d41 1ad5c94109ed

Les tirages de la contrepartie à 850.- sont limités à 5 exemplaires par photo. Afin d’obtenir l’image qui vous plaît, veuillez la réserver par mail: benjamin@maremotrice.ch

Les photos de format «standard» font 66x95 cm, sont tirées sur papier baryté Ilford, et sont collées sur Dibond. Voir ci-dessous pour les formats panoramiques.

Commenter

Connectez-vous avec votre profil afin de commenter ce projet.

Se connecter

Tirage photo argentique (850.-)De MaréMotrice, le 4.6.2019 08:27

Picture 1d644732 cfd3 42d1 9376 7ba3e5df277dPicture b3cb0cc6 f36a 445c 975a 416ec3fb0b43Picture aff9fbb0 1c21 4d43 a012 ca909e8367fePicture d9ec599d 1e1e 46f2 bd5c da072ad369fcPicture 3d7afd94 14b0 47ab a37c 2880c7a08734Picture 381ee2f5 e58e 402b a0ad 4803161a9a9ePicture 5a182bf4 f4a9 4b38 826c 17832fef8ab9Picture f6e547dc 51f4 4a94 abec 08ff213a3c04

Les tirages photo de la contrepartie à 850.- sont limités à 5 exemplaires par photo. Si vous voulez être sûr d’obtenir l’image que vous voulez, il vous faut la réserver, par mail: benjamin@maremotrice.ch

Les photos panoramiques font 45x117 cm, sont tirées sur papier baryté Ilford, et sont collées sur Dibond, bref c’est grand et ça a de la gueule!

Commenter

Connectez-vous avec votre profil afin de commenter ce projet.

Se connecter

Tout cela a débuté avec une paire d'avironsDe MaréMotrice, le 2.6.2019 14:08

Picture 1da5fe98 258f 48c9 b67b 6bd98af8257bPicture b1b1c9b8 3f20 40f0 b59c 0b2ad5fbd6e1Picture 1bbe877b ab70 4aa5 8104 b0862142a535Picture 3a2ef6b0 b1d1 4af5 b6ef 7e97c7fc1c06Picture 88ff0157 341f 477a bf66 4649b98cb797Picture 3afbb2ac 3806 479b bfb0 02224a1e36fa

(in English below)

Cette histoire de bateau propre, elle ne date pas d’hier. En 2007, Benjamin part avec un ami sur un petit voilier en aluminium qu’ils ont retapé. Deux choses: pas de retour prévu, et pas de moteur.

Pendant plusieurs années de vadrouille le long de l’Afrique, du Brésil puis de l’Argentine, l’équipage et son bateau, nommé Dira, s’affinent, s’adaptent à la navigation sans moteur. Cette navigation propre, qui devait être momentanée le temps de pouvoir s’offrir un moteur, est devenu au fil des ans une éthique, un mode de vie, une technique de navigation, de manoeuvres dans les ports et rivières, dans les mouillages, dans les tempêtes.

Fin 2010, Benjamin, qui navigue alors en solo depuis presque deux ans, est rejoint à Ushuaïa par Sébastien et Mélina; ils ne savent pas encore naviguer, mais il vont adhérer instantanément aux rigueurs -et joies- de la «Dirattitdue». Ils apprennent à naviguer. Et à manier les avirons de 3,5 mètres utilisés par calme plat et dans certaines des quasi quotidiennes situations délicates.

Quatre ans, des dizaines de milliers de milles et un naufrage (ils s’en tirent et sauvent le bateau) plus tard, les trois amis fondent l’association MaréMotrice.

Le livre Carnets de Mer - La Tempête, relate cette philosophie à travers quelques unes des aventures de Dira. Ce livre se trouve dans la contrepartie «3 jolis livres polaires».

Merci pour votre soutien!


This story of a clean boat is not new. In 2007, Benjamin left with a friend on a small aluminium sailboat that they had refitted. 2 things they did not have: a return ticket, and an engine.

During several years of wandering along Africa, Brazil and Argentina, the crew and their boat, named Dira, refined and adapted themselves to motorless sailing. This clean navigation, which was supposed to be temporary until an engine could be afforded, had become over the years a way of life, a navigation technique, in ports and rivers, in anchorages, in storms.

At the end of 2010, Benjamin, who had been sailing solo for almost two years, was joined in Ushuaia by Sébastien and Mélina; they did not yet know how to sail, but they would instantly adhere to the rigours - and joys - of the «Dirattitdue». They learned to sail. And to handle the 3.5 metre oars used in flat calms and in some of the (almost daily) tricky situations.

Four years later, tens of thousands of miles and a shipwreck (they saved themselves and the boat), the three friends founded non-profit MaréMotrice.

Commenter

Connectez-vous avec votre profil afin de commenter ce projet.

Se connecter

T-Shirt (60.-)De MaréMotrice, le 31.5.2019 00:34

Content

L’excellente Anaëlle Clot nous a livré son projet pour le T-shirt du crowdfunding! Tiré d’un croquis réalisé à bord du Knut au Svalbard en 2016. Avis aux dames: Le modèle féminin aura le même design, mais une coupe tout à fait féminine !

Commenter

Connectez-vous avec votre profil afin de commenter ce projet.

Se connecter

en attendant d'être propre, le Knut taille sa route...De MaréMotrice, le 28.5.2019 00:51

Picture 887466ff eb45 46ac b1a0 c41ff4a44aaePicture 586baa4f 3e9a 4ce7 8bb5 f6aa55ff683dPicture c66d889f f451 44c8 88cc f9189503958dPicture 225aad8b ac09 4103 bdff 0e4a8299853d

A l’heure où ce crowdfunding démarre, le Knut, lui, poursuit sa route. Sur la côte ouest du Groenland, il vient d’effectuer un beau voyage, humain et sportif. La guide de montagne et skieuse Jessica Baker, la skieuse pro Rachael Burks, habituées du Knut, ainsi que le photographe Joey Schuster, ont skié, skié, skié, exploré d’immenses territoires couverts de glace. Le voyage commençait pourtant mal, même pas du tout: le vieux moteur diesel ne démarrait pas! Après une semaine les mains dans le cambouis, Ben, le skipper, a convoyé le bateau sans moteur au lieu de rendez-vous, 100 milles plus au nord, tandis que les filles avaient dans leur bagage un démarreur neuf, qui permet au moteur de tourner encore une saison, la dernière. On se réjouit de faire le même genre de voyage sans diesel, sans bruit, grâce à vous. photos ©B.Ruffieux

Commenter

Connectez-vous avec votre profil afin de commenter ce projet.

Se connecter