Un centre de formation pour donner aux jeunes ayant vécu le déplacement forcé une chance de tourner la page de la violence et de devenir des promoteurs de paix.

CHF 6’245

104% von CHF 6’000

"104 %"
So funktioniert’sä

Es gilt das «Alles oder Nichts»-Prinzip: Nur wenn das Finanzierungsziel erreicht oder übertroffen wird, werden dem Projekt die Gelder ausgezahlt.

45 Unterstützer*innen

Erfolgreich abgeschlossen am 22.1.2018

Formation des enfants et des jeunes au leadership et à la participation citoyenne - Prévention de la violence et de l’exploitation

Malgré le processus de paix en cours en Colombie, les améliorations sont fragiles dans les régions marquées par le conflit armé. Les jeunes générations, qui ont grandi avec la violence, manquent de références et de valeurs. A Magangue, des familles déplacées de force ont trouvé refuge dans des quartiers sans infrastructures où elles vivent dans une grande précarité. Pour les jeunes et les enfants, les gangs, la prostitution et la drogue y représentent une menace constante. La construction d’un centre de formation permettra de leur offrir: Des ateliers de prévention - Une formation en leadership - Un accompagnement dans des projets concrets pour lutter contre l’insalubrité (gestion des déchets, recyclage, …) - Une formation de moniteurs pour encadrer les enfants - Des sensibilisations pour les parents.

Un projet pour et par les jeunes

Le projet d’Ecole pour la Paix s’appuie sur la motivation et les initiatives de jeunes déplacé-e-s, qui ont bénéficié d’un soutien dès leur arrivée à Magangue lorsqu’ils étaient enfants et qui souhaitent aujourd’hui pouvoir réinvestir ce qu’ils ont appris au service de leur communauté. Ce sont eux qui ont demandé à pouvoir s’engager comme moniteurs au sein de leur quartier pour encadrer les plus petits et répliquer la formation qu’ils ont reçue. Ils participent aujourd’hui activement à la construction.

Apportez, vous aussi, votre brique à la construction du centre

Votre aide permettra de terminer et d’équiper une salle polyvalente de 120 m2.
L’association Atucsara, qui mène le projet sur place, a déjà pu acheter un terrain, et achever les bases du 1er étage. Les fonds récoltés serviront à terminer la construction de la salle de cours, d’une cuisine, de sanitaires et d’un comptoir donnant sur la rue pour vendre les productions des jeunes. Ils permettront aussi d’équiper ces différents espaces. Chaque brique compte !