FauT PaS Se SentiR Visé!

Bastien Cretton est un garçon rempli d’énergie et d’un esprit moqueur et rieur incomparable.

À l’âge de 15 ans, il décide de reprendre des sketches de ses humoristes préférés comme Dany Boon, Gad Elmaleh ou encore Yann Lambiel. Mais il se fait vite rattraper par le stylo, la feuille et l’envie de suivre les traces de son humoriste-imitateur favori: Yann Lambiel. C’est en imitant Daniel Brelaz qu’il connut ses premiers succès familiaux.

Spectacle

Après près de 2 ans de tournée, principalement en Suisse romande, en Valais et en Belgique notamment, il souhaite mettre un point final à ce fameux one man show intitulé «Faut Pas Se Sentir Visé» Le samedi 18 avril 2015, il parlera de sa vie de jeune homme à travers différentes émissions de télé-réalité. Vous apprendrez à le connaitre, à savoir comment il cuisine, ou plutôt, comment il ne cuisine pas de quelle manière et combien de fois il loupe son permis de conduire, comment il reste célibataire, quel regard il a sur les filles et leur maquillage et à quel point il est jaloux de cette gloire que remportent les stars de la télé-réalité.

«Pourquoi eux et pas moi?» Voilà ce que je me dis lorsque je regarde une émission de télé-réalité.

Je me présente Bastien Cretton, 23 ans, Valaisan et jaloux de la gloire que remportent ces gens, du jour au lendemain, grâce à une simple émission de télé-réalité. «C’est vrai, ils ont quoi de plus que moi? J’ai aussi des problèmes dans ma famille. Moi aussi je suis né dans ces années où la technologie nous rattrape. Et j’ai autant de peine à me trouver une petite amie qu’à passer mon permis! Mais attention, je parle de moi mais certaines généralités ne seront pas à l’abri. Donc surtout. Faut pas se sentir visé!»

But de la soirée

Bastien veut faire passer une dernière soirée inoubliable au public et amis qui seront également présents ce soir-là. Ceci afin qu’ils se souviennent de lui et de ses amis humoristes qui se produiront en première partie de son spectacle, et qu’il encourage à se produire plus souvent en Valais car le public y est, selon lui, des plus chaleureux!

Pourquoi nous avons besoin de vous

Les subventions ne suffisent pas à couvrir tous les frais. Il reste la location du matériel technique, l’impression des flyers, la promotion radio et consorts. Votre contribution, aussi minime soit-elle, servira, certes à couvrir les frais mentionnés au-dessus mais principalement à réaliser le rêve de Bastien Cretton. Et l’une des choses pour lesquelles le label KPB soit fier, c’est de pouvoir réaliser les rêves même les plus fous. Il n’y a pas de limites, sauf peut-être le ciel et encore.

En plus de notre éternelle reconnaissance, nous trouvons légitime de partir du principe «tu donnes, tu reçois» alors jetez un coup d’œil à la liste exhaustive où même certaines personnalités n’hésitent pas à donner de leur personne.

Nous avons besoin de vous, ici et maintenant!

D’avance,nous vous remercions du fond du cœur.

Si vous souhaitez rester au courant ou nous écrire rajoutez-nous sur Facebook.