Qui sommes nous ?

Nous sommes We Spoke ! Basé à la fois à Londres et en Suisse, nous formons un ensemble de musique contemporaine et expérimentale.

Avant tout un groupe d’amis percussionnistes, nous aimons explorer les différents langages de la musique contemporaine. Notre approche s’oriente non seulement sur la création et l’interprétation des oeuvres musicales, mais également sur leur mise en scène.

Ainsi, nous collaborons régulièrement avec des compositeurs, artistes, metteurs en scène, acteurs, danseurs et chorégraphes pour apporter une vision originale et virtuose de la musique d’aujourd’hui.

Nous nous produisons en concert régulièrement en Suisse, à Londres ainsi qu’en tournée à Berlin, Paris, Barcelone, Lima, Sao Paulo et Rio de Janeiro, entre autres.

Si vous voulez en savoir plus sur nos productions et notre calendrier, n’hésitez pas à vous rendre sur notre site internet.

Qui fera le voyage ?

Les membres de We Spoke: Julien Annoni, Julien Mégroz, Olivier Membrez, Robert Torche et Serge Vuille

Le team Hackuarium: Luc Henry, OIiver Keller et Vanessa Lorenzo

Notre compositeur invité: Fritz Hauser

Pourquoi Darmstadt ?

Cette année, le cours international de musique contemporaine de Darmstadt, haut lieu de la musique contemporaine, nous a invité en tant que jeune ensemble en résidence.

Ce festival, renommé mondialement, est l’un des événements les plus important dans le milieu de musique contemporaine et expérimentale. En effet, il rassemble plus de 300 participants, des discussions, des répétitions, des masterclasses, workshops et concerts. C’est un point de rencontre pour compositeurs, interprètes, artistes sonores et musicologues – la ’Mecque’ de la musique contemporaine.

Nous sommes fiers d’être le premier ensemble suisse à prendre ce rôle à Darmstadt. C’est une occasion incroyable pour nous d’être invité au centre de ces activités. Nous pourrons ainsi apprendre, continuer à définir l’identité du groupe, présenter notre travail le plus récent et entrer en contact avec la scène internationale.

Ce que nous allons y faire...

Pendant notre séjour, nous mènerons plusieurs projets de front:

  • création de nouvelles pièces avec des étudiants compositeurs
  • interprétation et travail avec des étudiants instrumentistes sur une pièce de Fritz Hauser – qui nous rejoindra pour quelques jours
  • présentation des enregistrements en surround en collaboration avec le label Neu Records, dont notre dernier double album de Fritz Hauser
  • travail sur des pièces de théâtre musical tel que ’Les guetteurs de sons’ de George Aperghis qui sera sur place également
    - animation d’ateliers autour des nos ’Instruments vivants’ développés dans le laboratoire de biohacking ’hackuarium’ de Renens

Nous terminerons notre résidence par un concert ’Carte Blanche à We Spoke’ sur la scène principale. Notre concert inclura une nouvelle pièce en création de Simon Løffler, spécialement commandée par Darmstadt pour nous !

En bref, ce séjour sera intense et nous permettra d’apprendre, de partager notre travail et de développer des relations.

Pourquoi avons nous besoin de votre soutien ?

Darmstadt nous met à disposition une salle pendant la durée de la résidence, s’occupe de toutes les questions techniques et de production de nos activités. Le festival commande même une une nouvelle pièce à Simon Løffler pour nous, mais il n’est malheureusement pas en mesure de couvrir tous nos frais. C’est pour cela que nous avons besoin de vous !

Votre soutien nous permettra en premier lieu de nous trouver un toit, c’est à dire de louer une maison que nous partagerons pendant deux semaines, ce qui nous coûtera 2200.-. Si nous dépassons notre premier objectif, vous participerez à notre subsistance (pâtes au légumes !) et même à nos frais de transport. Nous prévoyons de dépenser 1125.- pour les repas et 2500.- concernant les transports des musiciens et du matériel.

Tous les participants s’engagent pour ce projet sans rémunération. C’est une opportunité que l’on ne peut pas refuser.

Votre aide nous permettra de couvrir les frais généraux et nous donnera la possibilité de nous concentrer sur la musique, l’expérimentation et l’échange.

Un grand merci !