Concept du projet

Depuis quelques années, les chorégraphes Andrea Schneider et Séverine Hessloehl sortent des théâtres traditionnels pour se laisser inspirer par des lieux qui en principe ne sont pas dédiés à la danse. L’idée n’est pas de reproduire simplement une scène à l’extérieur, mais bel et bien d’explorer toutes les possibilités de création offertes par le nouvel environnement.

Pour leur nouvelle création 2014, elles souhaitent investir la vieille ville de Bienne en s’inspirant de ses caractéristiques architecturales. Les façades, balcons, fenêtres, fontaines, escaliers, porches, places et ruelles vont devenir le point de départ de la création et permettront de développer un vocabulaire de mouvements spécifique. Selon le même procédé, des sons inédits, produits à partir d’instruments et d’objets variés et typiques d’une veille ville, vont être recherchés de manière à non seulement soutenir le travail des danseurs mais aussi à faire contraste avec lui.

Ce spectacle débutera à la tombée de la nuit, si bien qu’une attention particulière va être portée aux effets lumineux, en particulier sur la place du Ring où une projection en 3D est prévue. Celle-ci permettra d’animer la façade de l’église dans un dialogue direct avec les danseurs et engendrera ainsi de nouveaux espaces à exploiter. Cette projection va être créée par Marc-André Gasser, designer bernois. 

Dates et lieu de la manifestation

L’association Projet Danse Bienne prévoit trois représentations les 4, 5 et 6 septembre 2014. Le public sera invité à une promenade dans la vieille ville de Bienne entre la place du Bourg et le Ring en passant par une petite ruelle. Ce spectacle sera gratuit (collecte) et ouvert à tous.

Pourquoi avons nous besoin de ton aide?

Nous avons déjà réuni l’argent nécessaire pour couvrir la créaton artistique et les répétitons avec les danseurs, mais il nous manque un petit soutien de votre part pour financer les costumes, la projection 3D et la technique de manière à réaliser notre projet dans les meilleures conditions.

Distribution

  • Chorégraphie: Séverine Hessloehl & Andrea Schneider
  • Interprétation: Jeunes talents du Centre de Danse NG5.
  • Projection 3D: Marc-André Gasser 
  • Technique: Matthias Walther
  • Costumes: Séverine Hessloehl, Andrea Schneider & Esther Jenni
  • Administration: François Chammartin, Sara Bähler & Monica Pacino
  • Durée: 70 minutes
  • Coproduction: Association Projet Danse Bienne & Centre de Danse NG5

Biographie

SEVERINE HESSLOEHL, née en 1980, est institutrice et maîtresse d’éducation physique de formation. Elle s’est formée à la danse contemporaine à New York pendant deux ans, puis a complété sa formation de danse à l’université de Berne, où elle a obtenu en 2013 un « master en Tanzkultur ». Elle est actuellement reconnue pédagogue de danse par Danse Suisse.

Depuis 2006, elle chorégraphie pour des groupes amateurs : Cie ISSUL à Lausanne, établissement primaire Prélude à Morges, Centre de Danse NG5 et Projet Danse Bienne à Bienne. Après avoir enseigné la pédagogie de la danse à l’université de Lausanne, elle a rejoint, en 2008, la Haute école fédérale de sport de Macolin, où elle exerce cette spécialité.

ANDREA SCHNEIDER, née en 1979, a suivi une formation de pédagogue du mouvement. Après une carrière en gymnastique rythmique, elle s’est spécialisée dans la danse moderne parallèlement à ses études.

Depuis 2001, elle enseigne la danse dans différentes organisations : Jeunesse et sport, Ecole club Migros et Université populaire. En 2009, elle a fondé avec Séverine Hessloehl le Centre de Danse NG5.

Projets antérieurs

Bubble Dance Performance (2013-2014)

Au crépuscule, quand les étoiles s’animent (2013)

Est-ce que la vie est belle? (2011)