Une pièce de théâtre en plein air et en itinérance

Cet été, c’est dans le village pittoresque de Chandolin, à 2000m d’altitude, que nous avons choisi de vous présenter «La séparation des races». Charles-Ferdinand Ramuz, auteur du roman, y a séjourné en 1907, sur invitation d’Edmond Bille. Cette pièce nouvellement adaptée par Jean-Luc Virgilio est mise en scène par Yannick Poujol. Le parcours en boucle comprendra 4 scènes du Calvaire en passant par la place de l’église et la place Ste Barbe.

Picture 53e728d3 9bb3 42e2 a5b2 235d8a0238a0Picture 6b063948 daab 46cd 9066 c895d3fa9c9cPicture 300a0fcf 19e1 4715 9f5c d498a3753445Picture 1bc4c67a 5107 4b6d b3cd 65bb82b5f171Picture 478fcb16 7aca 4c70 acd5 d3b68c117d9bPicture 8a924b23 e746 4a75 af73 7299491bd62aPicture f133d12e 163e 483e a5d4 f5899a711405Picture 5d10c8fd e667 4d0e 89a6 2f412cb38f4cPicture 573c24cf 8e76 43be 815d 56b18b80ba17

L’histoire

«La séparation des races» est l’un des plus beaux, des plus maîtrisés, mais aussi d’un des plus durs et des plus cruels romans de Ramuz. Un jour de fin d’été, Firmin, berger valaisan, enlève dans les alpages une fille venue de l’autre côté de la montagne, une fille dont la beauté l’a séduit. Avec l’aide de ses compagnons bergers, il la redescend jusqu’au village, et l’installe chez lui, en dépit de l’hostilité de sa vieille mère…tout oppose les deux communautés villageoises, séparées par une haute chaîne de montagnes, franchissable seulement l’été : le terroir, l’habitat, les coutumes, la religion, la langue. Firmin, le ravisseur, habite un village du valais francophone et catholique, sur l’adret ensoleillé de la montagne; le pays est riche (pays de vignobles et de cultures variées) mais les gens sont pauvres. le village de Frieda, sa proie, est germanophone et protestant; pays d’ubac, où la neige reste plus tard, terre froide et pauvre, mais où les gens sont riches et vivent dans de belles maisons de pierre.

Dates des représentations

juillet:

  • 15-16
  • 22-13
  • 29-30

août:

  • 5-6
  • 15
  • 19-20

réservation en ligne

Soutenez notre projet, merci!

Le budget de notre spectacle est de CHF 120’000. Les recettes des entrées et des repas à la cantine ne couvrent pas le coût de cette manifestation. La participation de personnes bénévoles permet de maintenir le budget au plus bas. Bien qu’ayant déjà collecté une somme importante par le biais d’annonces et de dons, nous cherchons encore CHF 2’500 pour mener à bien ce projet. Grâce à votre soutien nous sommes convaincus que nous parviendront. Merci.

Autour du spectacle

Picture a69408ca b1f1 4aa2 b087 fdee81909590Picture 13d6bcd7 5eb6 46f7 aad1 f7bbc61303e9Picture 2ad9a810 e0ea 47f2 909b 3f8e260c2abf