Sur tablettes et smartphones!

En 2000, la rubrique satirique de Jacques Houriet dans le Quotidien Jurassien disparaissait. 17 ans plus tard, grâce à l’éclosion d’une génération de dessinateurs doués, un nouveau média numérique verra le jour sur ton téléphone portable ou sur ta tablette numérique.

Associés à une équipe de développeurs issus de l’EPFL (pilotée par un Jurassien), les journalistes masqués et les dessinateurs de presse Pigr et Pitch se donnent la mission de croquer non seulement l’actualité locale avec humour mais aussi de dévoiler certaines affaires…

Cette application se concentrera sur l’actualité du Jura et du Jura Bernois. Mais des petits pourraient voir le jour ailleurs en cas de réussite de ce premier projet.

Ouverture prévue: cet automne, avant les élections ;)

Picture 23af0403 a3c1 4b22 94ee 955ddd4405a8Picture 3cbff6d4 f4bc 4da3 a83f 9a6388cb3423Picture d791fe97 1d9e 40ce 943f 8931d571899ePicture 43cd96d8 b0ce 40aa aa77 4d99cbf046a3Picture a5326cd6 4543 4364 ae25 49e766b7037bPicture 83c18267 42b3 4b73 b0e0 b70fdf1d4573

Un projet jurassien complètement inédit

En t’abonnant, tu recevras au moins trois dessins par semaine directement sur ton téléphone et ta tablette. Un simple message sous forme de notification te préviendra qu’une oeuvre vient de t’être envoyée par un membre de la Torche 2.0. Tu es donc informé-e en temps réel.

Nous avons l’honneur d’être parrainés par le dessinateur Chappatte et les humoristes français GiedRé et Didier Super!

Picture 75236f13 c5af 4617 890e 96ee79426964Picture 54d4e936 5fcd 4e97 a2aa 850a4b9e4db4Picture 24a8c347 e15b 42a4 8962 9ece0896e2df

A quoi servira l'argent récolté?

L’argent servira à trois choses:

  1. Créer l’application qui fonctionnera sur tous les types d’appareils et payer donc les développeurs jurassiens de l’EPFL

  2. Créer le site internet sur lequel tu pourras retrouver les archives.

  3. Garantir le démarrage des activités et donc de salarier les dessinateurs et les journalistes principalement durant les premiers mois.

La Torche 2.0 sera complètement libre, indépendante. Aucune publicité n’y figurera et son avenir dépendra uniquement de la vente des abonnements et donc du nombre de lecteurs-trices. Soutenir la Torche 2.0, c’est aussi marquer son attachement à la liberté d’expression et au journalisme indépendant de qualité.

Toutes les informations auront été contrôlées, vérifiées, recoupées avant d’être publiées. La Torche 2.0, même si elle a pour vocation de faire rire, respectera les règles de déontologie.

Content