Message de l’équipe

Un immense merci à tous ceux qui se mobilisent pour le projet, qui sont derrière nous et nous témoignent à quel point ils pensent que Le Farinet doit voir le jour. Nous sommes émerveillés et profondément renforcés par toute cette énergie positive.

Nous avons lancé cette campagne le 1er novembre et nous avons déjà atteint l’objectif de 20’000.- nécessaire à la sortie des premiers billets.

Pour que le projet prenne plus rapidement de l’ampleur, vous pouvez continuer à nous soutenir. Nous aurons besoin de moyens pour mettre en place des bureaux de change et divers facilités pour les usagers et les commerçants.

Le Farinet, qu’est-ce que c’est ?

Une monnaie locale complémentaire est une monnaie parallèle qui est destinée à être échangée exclusivement dans une zone géographique limitée. Elle fonctionne en complément de la monnaie nationale.

Ses objectifs sont :

  • Défendre les principes de l’économie sociale et solidaire
  • Dynamiser l’économie locale en relocalisant la production
  • Favoriser le lien social au travers d’une certaine éthique
  • Éviter la spéculation

Le Farinet a aussi comme objectif de construire une société durable plus sûre et plus conviviale à travers le développement local des savoirs permettant de subvenir à une grande partie des besoins fondamentaux et de réalisation de soi des citoyens et citoyennes valaisannes. Privilégier le lien social, amener une certaine éthique dans l’économie, éviter la spéculation, sont aussi favorisés par l’utilisation du Farinet.

Quelle est notre devise ?

Pour refaire le monde, le Fendant c’est bien, mais le Farinet, c’est mieux !

Y-a-t-il d’autres exemples de monnaies locales ?

Oui, il existe actuellement plus de 2’000 monnaies locales et complémentaires dans le monde. En voici quatre exemples près de chez nous :

En Suisse, « Le Léman », la monnaie du bassin lémanique

En Angleterre, Rob Hopkins dans le film « Demain »

En France voisine (Région Rhône-Alpes)

En Allemagne, le Chiemgauer

Pourquoi nous apporter votre soutien ?

Pour lancer une monnaie locale, il faut de l’énergie, de l’enthousiasme, ce que l’équipe possède à profusion, par contre, il nous faut aussi de l’argent.

Nous avons besoin de CHF 20’000.

  • Impression des billets CHF 11’000.
  • Prix du concours de design CHF 5’000.
  • Rémunération du graphiste de la vidéo CHF 2’000.
  • Frais de fonctionnement et contreparties CHF 2’000.

Pourquoi avons nous choisi le crowdfunding ?

  • Parce que le Farinet est une monnaie citoyenne. Les personnes qui s’engageront à utiliser le Farinet permettront de diffuser un message positif autour d’eux, en incitant les uns et les autres à consommer des produits locaux, en limitant les intermédiaires, en mettant en pratique le principe de l’économie circulaire.
  • Deuxièmement, pour que cette monnaie soit la vôtre.
  • Et finalement, plus nous serons nombreux à financer ce projet et plus nous constituerons un mouvement qui le portera, le diffusera et en fera une monnaie incontournable de tous les valaisans.

Et si l’objectif est dépassé ?

Avec CHF 30’000, nous pourrons par exemple louer un local fixe comme bureau de change, projeter des documentaires au cinéma ou encore organiser des conférences sur le thème de la monnaie.

Avec CHF 40’000, nous pourrons créer une place de travail à 10 % et peut-être compenser nos émissions de CO2 via des projets en Suisse de MyClimate.