¯\_(ツ)_/¯Oops, video was removed by project initiator.

Le Silence des naufragés

C’est l’hiver dans ce petit village côtier ordinaire de l’ouest de la France. Il fait froid, le vent de l’ouest souffle,le sable se soulève. Les rues au petit matin sont étrangement désertes. Léonard un homme de 25 ans, sort ivre, titubant, pleurant, d’un vieux pub et erre dans le village, passant par des petites ruelles étroites Une étrange atmosphère se dégage de ce village, une mélancolie, une tristesse gênée, une certaine oppression. Le soleil se lève, Léonard se dirige face à ses rayons rouges droit vers l’Océan. A ce moment là, il est déjà dans une sorte de transe, il sait où il va, il sait qu’il va se perdre, rien ne le retient. Il arrive à une vieille barque de pécheur au bout d’un quai en bois, saute, démarre et s’en va au loin. La barque est maintenant arrêtée au milieu de l’immensité, Léonard se laisse tomber dans l’eau et nage encore et encore. Il lâche prise ; quand il percute quelque chose. un corps qui flotte, inerte

Picture 8cf4c81e 55b0 4539 aeef e9b032153725Picture e36bdf8d bec2 4918 8959 6483dc80246c

Le Silences des naufragés

«Le Silence des Naufragés» est une histoire qui s’inscrit dans des thématiques très actuelles ; la migration, l’inertie, la mélancolie, un certain mal-être du monde. Le film raconte une situation un peu extraordinaire qui arrive à un homme malheureux qui veut se perdre dans le Néant. Je veux par cette histoire montrer toute la beauté de l’absurdité de certaines situations qui peuvent parfois survenir de manière inattendue, découlant d’un événement recherché par une personne ou qui se produit aléatoirement. L’ambiguïté de la situation, primordiale pour la mise en scène. Ici, un homme veut qu’il se passe quelque chose dans sa vie après une soirée de beuverie quotidienne dans son village et il va décider d’aller se perdre au beau milieu de l’océan et va rencontrer un migrant qui flotte dans l’eau.

L’absurdité et le non-dit sont des notions très importantes à évoquer dans cette note d’intention, car je suis pour la suggestion et les situations décalées qu’elles engendrent naturellement tout en exagérant ce naturel des situations. Je voudrais que tout dans ce film soit une fin, car pour que ce film parle il est nécessaire qu’il représente ce que les individus ne voient pas mais ressentent sans savoir. C’est pour moi l’un des points les plus importants de la mise en scène de « Le Silence des Naufragés » afin que la puissance, le feu, puissent émerger.

Je vois ce film comme une suite d’images et de sons existant par le regard étrange et absurde d’un jeune homme ivre et seul qui désire se perdre dans le Néant, un jeune homme qui veut mourir et qui regarde ce qu’il connait et qui sent pour la dernière fois.

Et c’est par cet état, cette vision du monde qui l’entoure, que le détail deviendra important, que le non-dit prendra son importance.

Content

A quoi votre soutien va servir

Votre soutien nous servira pour la location des matériels caméras sons, éclairage.

Merci pour votre participation à notre projet film.

Content