12 nouvelles, signées Pierre Crevoisier, enregistrées en audio et illustrées par 12 femmes artistes. Les oeuvres forment une collection et seront disponibles à raison d’une par mois durant un an.

CHF 12’490

104% of CHF 12’000

"104 %"
This is how it worksä

The «all or nothing» principle applies: The project only receives the funds if the funding target is reached or exceeded.

118 backers

Successfully concluded on 9/11/2020

Je vous invite à des Voyages immobilesBy Pierre Crevoisier, on 30/08/2022

Bonjour,

Vous avez aimé recevoir les «petits cadeaux du Poisson volant», joliment emballés dans leur papier de soie coloré, l’année dernière?

Après «les déjantérotiques», les Editions Le Poisson volant lancent un nouveau projet éditorial exceptionnel: Les Voyages immobiles. La publication de 10 livres au format Leporello, des livres zigzags, imprimés en sérigraphie, reliés à la main, illustrés par le jeune artiste fribourgeois Silvain Monney.

La nouvelle campagne est ici: https://wemakeit.com/projects/motionless-travels

Dix autrices et auteurs ont été sélectionné·es sur concours et ces Leporello contiendront leurs nouvelles, des histoires tendres, drôles, très humaines. Des podcasts sonores seront également associés à cette collection. Quelques voix prestigieuses participent d’ailleurs à l’aventure : Yvette Théraulaz, Michel Voïta et Sophie Pasquet Racine.

Nous allons créer des objets littéraires d’exception, des pièces rares situées entre le livre et l’œuvre d’art. Et comme pour les «déjantées», ils seront envoyés, chaque mois, aux abonné·es.

Nous vous invitons à embarquer! À rêver avec nous d’une littérature qui se sent, se touche, se lit, s’écoute! Parce que ce projet est beau et unique.

Ce jeudi 1er septembre, nous ouvrons les souscriptions sur Wemakeit. Merci de nous y accompagner.

Vous pouvez nous suivre, sur le site lepoissonvolant.ch, sur Facebook, sur Instagram.

Le Poisson de NoëlBy Pierre Crevoisier, on 10/12/2020

Le Poisson est vraiment en route pour 2021. En partie grâce à vous. Merci! La deuxième livraison est a été faite début décembre. La disparition, l’histoire d’un homme qui perd pied après sa rencontre avec un «robot ménager». Ma première nouvelle S.F.,ça vaut son pesant de cacahouètes!

Et si le Poisson volant devenait le plus joli cadeau de l’année? Imaginez! Vous offrez un abonnement à la personne que vous aimez, - votre amoureuse, un amant, la mère de vos enfants, votre petite maman, l’oncle Robert - et, chaque mois, celle-ci recevra un truc à déguster. À suivre sur https://lepoissonvolant.ch/boutique-abonnements/

Vous avez reçu votre contribution. Sympa, non? J’aurais grand plaisir à lire vos retours, les traces de vos lectures, vos étonnements, vos critiques peut-être, vos écoutes attentives ou distraites… Vous me laissez un petit mot sur https://lepoissonvolant.ch/?

D’ores et déjà merci.

Objectif atteint! Merci!By Pierre Crevoisier, on 07/11/2020

On y est! L’objectif a été atteint, avec 48 heures d’avance! Un immense merci à celles et ceux qui ont permis ce formidable résultat. Parce que c’est extraordinaire, vraiment! Franchement! Dans le contexte actuel, en un temps où l’incertitude des jours gagne sur les graines de bonheur que l’on pourrait planter ensemble, où l’humeur des matins est plus au «on attend un peu et on verra», l’espoir d’un tel résultat était un sacré pari. Réussi! Grâce à vous!

Bon, avouons une chose: durant ces 45 jours de marathon, j’ai mal dormi. Parfois, la nuit, je m’éveillais avec des questions lancinantes, «et si…», «et si ça ne marche pas», «et si je n’y parviens pas», «et si les gens n’en ont rien à foutre»… Je me disais, dans mes insomnies, que je devrais savoir interpréter ce signe. Etait-ce le projet lui-même, les conditions, l’époque, l’ère des doutes, ou ma manière de le porter? J’ai donc traversé cette période accompagné d’un yo-yo d’humeurs contradictoires.

La fermeture du monde n’a rien arrangé! Il a fallu renoncer aux «préliminaires», la grande fête que je voulais organiser avec les artistes et les 40 premiers abonnés! On attendra des jours plus sereins, au printemps, après les bals masqués. Finalement, les préliminaires, ici ou ailleurs, c’est la base!

Avec le résultat de cette campagne, un coup de pouce du Service de la Culture du canton de Fribourg, je m’assure déjà que le premier projet ira jusqu’au bout! Et que nous pourrons expérimenter ensemble cette idée de partager la littérature.

La suite, on verra. La suite, ce serait de rendre le projet pérenne, vivable, viable, avec d’autres autrices et auteurs, d’autres artistes.

Mais, un pas après l’autre! Merci de m’accompagner dans ce voyage!

À bout touchantBy Pierre Crevoisier, on 05/11/2020

Je livre des livres et délivre de l’ivresse vraie qui vit en l’air et au lit sans délit de hallali! Bon, c’était juste pour vous annoncer qu’on y était presque. Et, on petit matin, un petit exercice de diction, ça ne fait pas de mal… Belle journée à vous!

On avance, on avanceBy Pierre Crevoisier, on 29/10/2020

Il reste 10 jours et on avance doucement! Grâce à vous, on a atteint 68% de l’objectif! Merci merci! Ce matin, pour la première fois, une bibliothèque a pris un abonnement, en réservant une lecture publique, l’année prochaine, après le temps des bals masqués! Et l’ami Pascal Bernheim a fait une petite vidéo de soutien sur FB. C’est chouette, non? Il est vrai qu’avec les longues soirées d’hiver qui nous attendent, mieux vaut prendre ses précautions précautionneuses: un petit verre de rouge, un bain chaud et une déjantérotique! Et youplaboum!

Les préliminaires... By Pierre Crevoisier, on 25/10/2020

L’amour au temps du corona est un jeu fragile et incertain. Les Préliminaires du samedi 14 novembre doivent malheureusement être reportés à des jours meilleurs! Je voulais que ce soit beau et en couleurs, avec un apéro extraordinaire inventé par Albertine. Partie remise. Nous reviendrons au printemps, après les bals masqués.

Lire dans une bibliothèque, votre jardin ou sur la luneBy Pierre Crevoisier, on 21/10/2020

J’ai une proposition (et j’en ai fait deux contreparties d’ailleurs)! La première s’adresse aux bibliothèques et aux structures culturelles. Dans le courant de l’année 2021 (après le temps des bals masqués), on organise une rencontre-lecture. Vous vous occupez de l’apéro et de la rencontre avec le public. Moi, je viens avec des mots en couleurs, des oiseaux et du vent dans les voiles (si on lui demande gentiment, peut-être que Touli viendra parfois aussi avec sa musique). La deuxième proposition est ouverte à chacune et chacun. Imaginons un soir de printemps ou d’été. Vous organisez un petit apéro dans le jardin et vous invitez des potes. Et j’arrive avec mes histoires pour rêver sous les étoiles.

Les premiers envoisBy Pierre Crevoisier, on 19/10/2020

Les premiers abonné·e·s vont recevoir leur histoire, en chair et en son. Tout est prêt et nous sommes déjà dans les starting-blocks pour faire pareil avec vous qui vous êtes engagé·e·s dans ce marathon du crowdfunding. Comment? Votre petit coeur sensible ne palpite pas aux soubresauts de la campagne? Non? Notez que je comprends! Ce projet, c’est le mien et, même si je peux compter sur certaines solidarités, quelques épaules fraternelles, des regards encourageants, je sais que je me suis engagé dans un marathon. Et personne d’autre.

Il reste 20 jours de campagne! Là, le rythme des soutiens ralentit un peu. Et si vous en parliez autour de vous? Je me dis qu’on peut y arriver. Vraiment.

Cette écriture-là m’est importante. Derrière la légèreté de ces déjantérotiques, il y a un réel plaisir à partager des émotions fortes avec vous, des histoires drôles et profondes, des mots lestes et des gestes forts. Et ce projet est beau!

Merci de le vivre avec moi, un peu, rien qu’un peu!

La moitié By Pierre Crevoisier, on 17/10/2020

Voilà! On a atteint la moitié de l’objectif hier, juste à la mi-temps! Il reste 22 jours! Encore? Seulement! Wemakeit m’écrit ce matin pour me le rappeler et me dire de ne pas me reposer… Car une campagne de crowdfunding n’est pas une balade de plaine: c’est, au contraire, un chemin de pierre, un marathon de la conviction. Et il s’agit de garder le souffle. Vous savez quoi? Je rêve que certaines et certains d’entre vous glissent un mot à leurs voisines et leurs cousins pour leur dire que ces déjantérotiques seront bienvenues lors des longues soirées d’hiver, sous la couette, avec un petit feu dans la cheminée. Histoire de réchauffer dehors et dedans…

L'ArbreBy Pierre Crevoisier, on 15/10/2020

Reçu aujourd’hui le projet de dessin d’Adrienne Barman. J’aime beaucoup. Elle a parfaitement compris la nouvelle entre ses lignes. À paraître en janvier 2021.

Extrait: «(…) Elle venait d’arriver. Il l’avait aperçue au coin de la place, dans l’enfilade des étals. Il avait son prénom au bout des lèvres. Sa timidité n’avait jamais osé lui demander. Le fromager, plus entreprenant, l’avait fait, avec ses gestes gras, insistants, l’odeur de petit lait au bout des doigts, il lui avait promis d’inventer une fromage en son honneur, elle avait ri et avait dit Violetta. La nouvelle s’était répandue sur la place, d’échoppes ambulantes en devanture, parmi les mâles reluqueurs. Elle s’échappait toujours, ignorait les invites, les clins d’oeil allumés, les bavasses minuscules. Lui ne disait rien, jamais, à peine lui avait-il offert un jour un bouton muet, un Camellia japonica. Il en avait semé partout, chez lui, des serres entières pour traverser l’hiver, passait en boucle des airs de Verdi dans l’atmosphère humides des jardins intérieurs, avait appris la Traviata par coeur et en fredonnait l’ouverture lorsque ses jambes à elle traversait la place. Les quolibets des marchands semblaient ne pas l’atteindre. Elle marchait sans se retourner, ne répondait jamais, ignorait les assauts, comme si elle savait que les langues impatientes se transformaient en venin lorsqu’on les affronte.(…)»

Les préliminaires By Pierre Crevoisier, on 11/10/2020

Une histoire à goûter avant le 14 novembre, le temps des préliminaires. Avec Albertine, la cuisine swingue au premier regard, un coup de foudre en couleurs. Qui vient? Et la campagne a bientôt atteint la moitié de l’objectif! Il reste 28 jours. On a encore besoin que vous en parliez autour de vous. Pour que ce projet existe vraiment.

10 librairies indépendantes partenaires By Pierre Crevoisier, on 08/10/2020

Il n’en manque que deux pour parvenir au chiffre symbolique! Pour l’heure, 10 librairies indépendantes de Suisse romande sont partenaires du Poisson volant et du projet des déjantérotiques:

  • Librairie de Cap et de mots, à Bulle
  • Librairie Des Livres et moi, à Martigny
  • Librairie Le Baobab, à Martigny
  • Librairie La Liseuse, à Sion
  • La Boutique du livre, à Neuchâtel
  • Librairie La Méridienne, à La Chaux-de-Fonds
  • Librairie Page d’encre, à Delémont
  • Librairie La Vouivre, à Saignelégier
  • Librairie Humus, à Lausanne
  • Librairie À travers les mots, à Rolle

J’attends encore deux confirmations (à Genève et Fribourg) pour compléter le tableau. Dans chacun de ces lieux, il est déjà possible d’acheter les livrets, de passer commande, de prendre un abonnement…

Durant l’année 2021, une tournée de lectures sera organisée et chacune de ces librairies partenaires constituera une étape du parcours.

On n’a pas fini de se faire plaisir!

En janvier, ce sera AdrienneBy Pierre Crevoisier, on 07/10/2020

En janvier 2021, c’est Adrienne Barman qui proposera un dessin de la série des « déjantérotiques ». Elle vient de Lugano et vit aujourd’hui à Grandson. Après des études de graphisme au Tessin, elle s’installe à Genève en 2001. Pendant plusieurs années, elle travaille en tant que polygraphe au journal indépendant «Le Courrier» et dans un collectif de gra- phisme. Elle se consacre aussi à l’illustration en publiant plusieurs livres pour la jeunesse et des bandes dessinées ainsi que des dessins de presse. En 2007, elle décide de se lancer à son compte en continuant les mandats de graphisme, les commandes de dessins et ses projets de livres. Drôle d’encyclopédie (aux éditions la Joie de Lire) a été traduits en dix-huit langues et lui a valu le prix Suisse Jeunesse et Média 2015.

Les déjantérotiques dans les recommandations de Wemakeit By Pierre Crevoisier, on 04/10/2020

On agite les grelots malins, on saupoudre de sucre glace nos montagnes bleues: les « déjantérotiques » figurent dans la liste des coups de cœur de l’équipe wemakeit. Yes!

On lève un voile (et quel voile!)By Pierre Crevoisier, on 01/10/2020

Ce sera la deuxième nouvelle de la série, La Disparition », et mon premier texte de SF. Imaginez des robots…

Extrait:

« Elle avait une silhouette de sirène. C’est la raison pour laquelle je l’avais choisie elle, parmi les autres androïdes de ce bordel du bout du bout du monde. D’ailleurs, était-ce encore le monde, ici, au cœur de l’Anormal? Il m’avait suffit de voir l’état des robots sexuels qu’on m’avait proposés. Certains n’étaient plus qu’une vulve et un cul posé sur un plateau. D’autres avaient encore leurs jambes, enveloppées de bas résilles. On devinait parfois, à la taille des jarretelles, fines et longues, qu’elles avaient appartenu à des copies pirates de mannequins célèbres, oubliées depuis longtemps. Le haut du corps avait été recyclé. Il existait une filière des culs de robots dont on imaginait qu’ils pouvaient encore servir aux maisons closes de l’Anormal. Ici, on sentait bien qu’on était en bout de chaîne. La plupart laissaient s’échapper des bouts de fils dénudés, des mécaniques apparentes qu’on ne prenait plus la peine de cacher, encore moins de réparer. Le plus drôle était ces morceaux de robots dont on ne conservait qu’un bras articulé, une main en leur extrémité : quelques phalanges suffisaient pour qu’ils restent sur le marché de la baise pauvre. «Pour ce que les mecs demandent ici, la majeure partie du temps, il suffit d’une main qui ne soit pas la leur pour qu’ils aient l’impression d’être aimés», avait dit la tenancière du bouge. »

La prochaine artisteBy Pierre Crevoisier, on 28/09/2020

Laura Dudler sera la prochaine artiste à réaliser une illustration de la série déjantérotique. Cette jeune réalisatrice et auteure de bande dessinée est née en 1991 en Suisse. Après des études en animation 3D à l’école d’Art Bellecour de Lyon et plusieurs expériences en animation à Paris, elle poursuit sa carrière en Freelance en tant qu’artiste storyboard et réalisatrice pour des boîtes de productions où elle découvrira le monde de la BD. Elle travaille aujourd’hui en tant qu’autrice de BD (elle préfère dire «autruche de bd», en fait). Elle utilise principalement l’encre de chine et l’aquarelle.

Le Livret livréBy Pierre Crevoisier, on 27/09/2020

Il est arrivé, le livret! Du joli papier, une encre qui sent la mer, des noirs profonds. Il est beau et c’est le premier de la série.

Une invitation exclusive aux preliminairesBy Pierre Crevoisier, on 26/09/2020

Le samedi 14 novembre, de 17h à 21h, ce sera la fête de lancement du projet. Les 40 premiers abonné.e.s recevront une invite personnelle et exclusive. On y découvrira la deuxième nouvelle de la collection déjantérotique, La Disparition, illustrée par Laura Dudler. Lecture de Pierre Crevoisier, mise en musique par Alain Tissot. Et la Cuisine d’Albertine sera là avec ses goûts et ses couleurs extraordinaires. Les vins du Cotrable aussi.