Le Loup Garou de Thiercelieux

Ce court métrage, adaptation du jeu du même nom, retrace le parcours d’un petit village lorsqu’il doit faire face à la menace du Loup Garou. Peurs, angoisses, complots… Les villageois parviendront-ils à gérer la situation?

Retrouvez les personnages emblématiques du jeu, comme le chasseur, la sorcière, la petite fille, la voyante et, bien entendu, le Loup Garou lui-même, dans une course éreintante contre le temps. Car la nuit tombe… et le Loup Garou est de sortie.

Picture 74554117 139e 436d 9df3 a97f5a42fba3 Picture 3265d516 eaff 4ce0 9496 803f2e6c29ef Picture 7eb8a38b 568f 48c7 8b48 f2a8e025c64c Picture 6a0868a8 ae73 4567 a6d4 e2d07a3507d5 Picture a3ccec2e f4d2 4ded 83ff 41b278caea6a

Quel est notre projet?

Avec le Loup Garou de Thiercelieux, nous avons l’ambition de réaliser un court métrage que nous pourrons envoyer en festival. Nous possédons un scénario fini, une équipe motivée d’une douzaine de personnes et avons notre propre matériel.

Malheureusement, ce projet pourrait en rester au stade du rêve, par manque de moyens. C’est là que vous intervenez. Permettez-nous de réaliser notre rêve en atteignant l’objectif fixé! Il nous permettra de payer les frais de régie et de déplacement pour cinq jours de tournage, du maquillage et quelques costumes.

En atteignant l’objectif, nous pourrions tourner le court métrage dès novembre 2015, puis le monter durant le mois de décembre, et ainsi participer à divers festivals dès le début de l’année 2016.

Nous comptons sur vous!

Lorsque nous avons commencé à réaliser des vidéos il y a deux ans, c’était avec cet objectif en tête. Aujourd’hui, nous pensons avoir le niveau pour tenter notre chance.

Si vous aussi, vous pensez que notre groupe, composé de cinq jeunes âgés de 22 à 23 ans, mérite une chance, il vous suffit d’offrir un petit quelque chose. Et de pourquoi pas profiter de l’une de nos contreparties!

Nous espérons vivement que ce projet retiendra votre attention. Une façon comme une autre d’encourager la culture à Genève et de promouvoir de jeunes artistes qui ne demandent qu’à faire leurs preuves.