Master at London Film School

de golan7

Londres

J’ai été acceptée dans le programme «MA Filmmaking» de la London Film School, l’une des meilleures écoles de cinéma au monde. Soutenez-moi en contribuant à mes frais d'écolage pour ce master !

CHF 5’000

100% de CHF 5’000

"100 %"
Comment ça fonctionneä

Le principe du «tout ou rien» s’applique: l’argent ne sera reversé au projet qu’à condition d’avoir atteint ou dépassé l’objectif de financement.

34 contributeur*rices

Clôturé avec succès le 5.5.2022

Financement de mon master en Filmmaking à la London Film School

Ça y est, la bonne nouvelle est tombée : j’ai été acceptée à la London Film School dans le programme de master Filmmaking. Le concours d’entrée est très difficile et compétitif; c’est incroyable d’avoir été sélectionnée !

Il faut dire que la London Film School, c’est l’une des meilleures écoles de cinéma au monde. Beaucoup de cinéastes célèbres y ont étudier, comme Michael Mann, Iain Smith ou Mike Leigh.

Pendant mes deux ans d’études, je vais acquérir des connaissances théoriques et pratiques sur les différents métiers du cinéma. Être acceptée à la London Film School, c’est un véritable pas en avant vers la concrétisation de mon rêve : devenir réalisatrice. Le problème, c’est qu’étudier là-bas, ça vient avec un prix. Mes frais d’écolage s’élèvent à 75’000 francs suisses. C’est pour ça que je fais appel à vous ! En faisant une contribution, vous m’aidez à réaliser mon rêve, et en plus, vous soutenez la culture !

Ça fait longtemps que je m’intéresse au cinéma. J’ai commencé des cours d’analyse cinématographique à l’âge de 13 ans. C’est à Cambridge, à 16 ans, que je décide de devenir réalisatrice suite à des cours pratiques de cinéma. Depuis, j’ai réalisé plusieurs courts-métrages que vous pouvez retrouver sur ma page instagram ou sur ma chaîne youtube. L’un d’eux, «Night Out», a même gagné le deuxième prix du concours de courts-métrages CourtsCarouge 2020.

J’ai pu participer à deux tournages : celui d’un long-métrage («L’Ambassadeur» de Laurent Nègre) et celui d’un court-métrage («Hôtel Rhodania» d’Anaïs Durmort). J’ai aussi eu l’occasion de travailler avec une réalisatrice suisse, Caroline Cuénod, pendant un an. Je me réjouis maintenant de continuer ma formation pour devenir réalisatrice !

Merci d’avance pour votre contribution !

Étudier à la London Film School : la réalisation d'un projet de longue date

Cela fait plusieurs années que je prévois de candidater à la London Film School. C’est Caroline Cuénod, la réalisatrice avec qui j’ai travaillé, qui m’en a parlé il y a trois ans.

J’ai fait mes recherches, et le programme Filmmaking que l’école offre m’a tout de suite emballée. Le premier aspect qui m’a plu est que la formation est très complète. Dans des milieux artistiques comme le cinéma, il est avantageux d’être autonome et indépendant. En apprenant différents métiers du cinéma, je m’assure cette autonomie. En plus, il est plus facile de faire en sorte qu’un projet fonctionne si l’on connaît les éventuelles difficultés et contraintes des autres personnes travaillant avec nous.

Le deuxième point qui m’a parlé, c’est l’aspect pratique de la formation. Certes, il est important d’acquérir des connaissances théoriques pour travailler dans le monde du cinéma, mais au final, c’est en pratiquant, en essayant, en se trompant et en réussissant qu’on apprend le plus. Pour apprendre les métiers du cinéma, il faut mettre la main à la pâte !

J’ai tout de suite décidé que je postulerais dans cette école. J’ai d’ailleurs écrit mon travail de bachelor en philosophie sur le cinéma. J’ai aussi prévu une année sabbatique afin d’avoir des expériences dans le monde du cinéma. C’est là que j’ai pu participer à différents tournages, et que je me suis rendue compte de la réalité de ce monde … une réalité qui n’a fait que me conforter dans mon envie d’être réalisatrice.

J’ai préparé avec soin mon dossier de candidature pour la London Film School, et l’ai envoyé à l’ouverture des inscriptions. Être acceptée dans l’école, c’est réellement la réalisation d’un projet de longue date !

Et concrètement, votre soutien ... à quoi va-t-il servir ?

On le sait, les études au Royaume Uni, ça peut être très cher. Étudier à la London Film School ne fait pas exception.

En me soutenant, vous me permettez de payer une partie de mes frais d’écolage. Grâce à vous, je peux poursuivre mes études.

Votre soutien va aussi directement à la culture. Étudier à la London Film School, c’est m’ouvrir des portes directes pour travailler dans le cinéma. En participant à mon projet, vous financez directement une actrice de la culture et de l’art.