Panik travelling circus (ou presque...)

von La Compagnie Panik

Sarzeau und Lausanne

La Panik, jeune compagnie de théâtre et cirque équestre est prête à prendre la route avec ses chevaux, un seul hic: pas de camion pour les transporter!

EUR 7’600

108% von EUR 7’000

"108 %"
So funktioniert’sä

Es gilt das «Alles oder Nichts»-Prinzip: Nur wenn das Finanzierungsziel erreicht oder übertroffen wird, werden dem Projekt die Gelder ausgezahlt.

82 Unterstützer*innen

Erfolgreich abgeschlossen am 6.6.2013

La Panik, une jeune compagnie de cirque et de théâtre à cheval impatiente de prendre la route...

Tout est prêt: spectacle, chevaux, cavalières, voltigeuses, acrobates, décors, costumes, techniciens, piste. Un seul hic dans la Panik: nous n’avons pas de camion pour transporter nos 4 chevaux.

Au commencement, trois filles de cheval...

Des rêves qui nous collaient à toutes aux sabots depuis longtemps, puis des discussions autour d’un poêle à bois dans une roulotte du Centre des Arts Equestres du Cirque. Juin 2012: sortie de l’école de Cirque, La Panik en tête, et l’envie d’amener des chevaux là où on ne les attend pas. Une seule règle: «Dans le doute fonce!». Arrivées en Bretagne un peu par hasard et sans parachute, un seul plan établi: jouer jouer jouer! Les sorties de plages, les fins de marchés, les festivals de rues….Et à la fin de l’été, de nouvelles rencontres, le projet du «Hangar Saboté» (création d’un lieu de répétition, de spectacle et de vie pour la compagnie, qui depuis s’est agrandie).

L’itinérance: le moteur indispensable!

La compagnie est une collaboration franco-suisse, structurée en association et fonctionnant exclusivement en auto-financement. Après avoir trouvé un lieu de création et de résidence en Bretagne, nous permettant de monter nos spectacles, la prochaine étape est d’aquérir un poids-lourd pour nos chevaux de labours.

Objectifs:

  • transporter la Panik sur la route et diffuser nos spectacles
  • développer de nouveaux projets
  • donner suite aux collaboration entamées notamment en Suisse

Le coût de location très onéreux des poids-lourds freine notre itinérance, il est donc indispensable pour nous d’acquérir notre propre camion afin de diffuser nos spectacles. Si grâce à votre soutien nous parvenons à récolter 7000 euros, cela financera la moitié de notre camion.

En retour:

La compagnie se réjouit de vous confectionner diverses contreparties farfelues et circassiennes labellisées «Panik»! Accessoires, photos et vidéos, festins interactifs et autres surprises… En espérant passer près de chez vous grâce à notre futur camion!