Dans l’Est du Népal, les villages sherpas de Saisima et Dobatak sont isolés durant une partie de l’année en raison d’une rivière dépourvue de pont et qui ne peut être traversée qu’à gué.

CHF 5’800

116% de CHF 5’000

"116 %"
Comment ça fonctionneä

Le principe du «tout ou rien» s’applique: l’argent ne sera reversé au projet qu’à condition d’avoir atteint ou dépassé l’objectif de financement.

45 contributeur*rices

Clôturé avec succès le 11.10.2018

Construction d'un pont reliant deux villages

Dans l’Est du Népal, les villages sherpas de Saisima et Dobatak sont isolés durant une partie de l’année en raison d’une rivière dépourvue de pont et qui ne peut être traversée qu’à gué.

Durant la mousson, la traversée de cette rivière représente de grands risques. Les habitants des villages de la vallée ont récemment amélioré les chemins, mais la construction du pont est hors de leur portée, aussi bien au point de vue technique que financier.

Problématique

Cette situation concerne particulièrement les enfants habitant Dobatak. Comme il n’y a pas d’école dans le village, ils doivent emprunter le chemin et franchir la rivière pour se rendre dans des écoles situées plus bas dans la vallée.

Financement du projet

L’association valaisanne Nepalko Sathi œuvre activement dans cette région du Népal, afin d’améliorer les conditions de vie de la population. Avec l’aide précieuse de Valais Solidaire et du gouvernement népalais, une grande partie de la somme nécessaire à la construction de ce pont a pu être réunie. Nous avons besoin de votre contribution pour collecter le solde de ce montant. Votre aide permettra à ces enfants de poursuivre leur scolarité et améliorera les voies de communication inter-villages.