Ce dont il s'agit

Nous sommes deux psychomotricien-ne-s fraichement sorti-e-s de la HETS de Genève. Durant nos études, nous avons eu diverses occasions d’effectuer des voyages et des stages à Tirana, dans le cadre d’un projet de développement de la psychomotricité.

En effet, depuis la fin de la dictature en Albanie dans les années 90, de nombreux projets internationaux ont contribué au développement des services sociaux et de santé du pays. Dans ce contexte, un groupe de professionnelles albanaises, soucieuses d’améliorer les prestations offertes aux enfants en situation de handicap, s’est fédéré autour d’un intérêt commun pour la psychomotricité. Cette pratique holistique, intégrant les aspects cognitifs, émotionnels et moteurs du développement de l’individu présente un fort potentiel d’enrichissement des pratiques et des savoirs actuels.

Fondée en 2012, la Shoqata e Psikomotricitetit Shqiptare - Albanian Society for Psychomotricity nous invite à Tirana pour offrir un cycle de formation dans le but de soutenir ses membres dans leurs pratiques en cherchant ensemble des pistes d’adaptation aux besoins du terrain.

Content

Ce que notre projet a de spécial

Dans un esprit de rencontre et d’enrichissement mutuel, le cycle de formation que nous allons proposer vise à développer avec nos partenaires albanais-es une réflexion et des savoirs-faire inédits. Ce projet existe depuis de nombreuses années et les principes de la psychomotricité ont fait leurs preuves. Il est temps désormais d’élaborer ensemble, en croisant nos différents regards de spécialistes, des approches concrètes, thérapeutiques et éducatives, adaptées aux besoins des personnes en situations de handicap en Albanie. Il va de soit que, malgré notre statut de formateurs, nous allons apprendre énormément de cette expérience!

Content

A quoi votre soutien va servir

Etant donné la situation économique de nos partenaires albanais-es, il nous tient à cœur d’offrir des formations gratuites. C’est pourquoi votre soutien nous est indispensable pour pouvoir nous consacrer pleinement au projet. Notre objectif financier correspond à un séjour de 2 mois sur place. Plus nous récolterons de fonds, plus nous pourrons rester longtemps, voire envisager un second séjour. Des fonds supplémentaires nous permettront aussi de traduire de la documentation ou d’inviter des spécialistes pour des séminaires supplémentaires.

Content