Picture 58e0e913 cae2 4822 94e9 544c88e6f810

Pourquoi financier l’écriture d’un roman ?

L’écriture d’un roman et le processus de sa publication requièrent de la part de son auteur un engagement important. Recherches, lectures, écriture, correction, contact des éditeurs et actions de diffusion… Ce sont de nombreuses heures de travail, sans apport financier. Ces heures sont dédiées à la littérature par passion et par nécessité, souvent motivées par une irrésistible envie de création. Mon élan d’écriture me vient du besoin d’exprimer une puissance émotionnelle trop grande pour être contenue.

Aujourd’hui, ce besoin se heurte aux lois de la société ; sans aide, je suis contrainte de l’ignorer, ne pouvant à la fois poursuivre mes études, travailler et écrire. C’est pourquoi, quelques mois de répit me seraient très utiles, pour m’accorder la chance de poursuivre ce que j’ai commencé, à l’âge de 19 ans, avec la publication de mon premier roman : une peinture du monde plus sensible, plus humaine et plus vraie.

Content

Pourquoi valoriser mon projet ?

Mon roman fera l’apologie des sens.

Nous vivons dans un monde où les sollicitations extérieures sont si nombreuses et occupent une place si grande dans le processus de notre construction, que nous en oublions ce qui nous lie au monde. Pourtant, ces liens sont essentiels, et tous, les expérimentons. Qu’ils soient l’amour que l’on porte à un être, ce que certains ressentent en écoutant la mer, ou la simple perception du temps, qu’ils soient un regard, une caresse ou un son, ils sont véritablement ce qui nous fait être.

J’aimerais écrire un livre qui valorise ces connexions subtiles que nous entretenons sans cesse avec tout. Sous forme de chapitres courts et poétiques, mon roman explorera les échanges de notre sensibilité avec ce qui l’éveille. Le titre de chaque chapitre évoquera l’un de ces liens : «Ceux qui sentent la mer», «Ceux qui sentent l’oubli»…

Voici, pour illustrer cette perception sensible dont je veux faire l’éloge, un extrait de mon roman Bossa.

«À ceux qui montraient la capacité de l’accueillir, j’offrais la beauté sublime et capricieuse du monde comme il fallait apprendre à l’observer, avec le coeur d’abord. Tout n’était qu’affaire de regard. Y avait-il mille yeux à l’intérieur d’eux-mêmes, qu’ils oubliaient d’ouvrir, dont ils avaient même oublié l’existence ! Je vivais, pour leur dire : «ouvrez ces yeux vivants que le temps a fermés ! Vous n’êtes pas ces morts.» […] Il faut que les paupières soient lavées chaque matin des débris d’indifférence et de dégoût qui tombent sur elles chaque jour, où elles ne se lèvent plus et c’est le désespoir. Alors, les réunions, libres de mœurs, vides de convenances, d’âmes qui crient à la vie, permettaient cela surtout, d’entretenir une perception tendre et une sensibilité aux choses belles du monde. N’est-il pas que l’amour de la beauté est une fleur bizarre qui se cultive ?»

Bossa, Marie-Héloïse Arbus

Picture bee428bc 8b9e 4be4 91b3 e46b744bf9ccPicture ae558c9c 0a0a 4ba8 9bfc dc307eaafadaPicture 7c503d9b bb2b 4cb2 9811 1fae821a979e

En quoi votre aide me sera-t-elle utile ?

La création est un domaine particulier, puisque que l’apport financier est nul jusqu’à l’aboutissement du projet, et, dans tous les cas, incertain toujours. En cela, elle est semblable au domaine de la recherche. Pour l’instant étudiante, et qui plus est dans un domaine où il n’est pas suffisant, pour être embauché, d’obtenir un diplôme et de présenter un curriculum convainquant - les postes de musicien sont attribués selon le résultat à des concours live en plusieurs tours où le nombre de candidats dépasse la centaine pour un seul poste proposé -, il m’est difficile de pourvoir à mes besoins financiers basiques (loyer et nourriture), tout en maintenant mon niveau musical et en poursuivant mes activités d’auteure.

C’est pourquoi, obtenir l’aide financière que je vise me permettrait d’écrire enfin mon roman, sans cesser de préparer les concours professionnels de ma discipline.

Picture 6b7eab65 2de3 4cc0 b87b 9e230f71f653Picture d06144ea 61e2 427b 84f6 f71fa72670f4