Picture 28d4944d 5bcc 4378 860f e71953fcd324

Acquisition du 15 % restant d'un magnétophone rarissime (12 exemplaires au monde) permettant de lire des formats de bandes magnétiques utilisés entre 1958 et 1970

Nous avons déjà obtenu CHF 30’000.- (d’une fondation genevoise) pour l’acquisition d’un magnétophone de la marque suisse Studer (modèle spécial du J37 de 1964 dont seuls 12 exemplaires ont été fabriqués dans le monde), lequel est indispensable à notre travail de préservation de patrimoine musical enregistré sur d’anciennes bandes magnétiques, et donc vouées à disparaître dans les années à venir.

Pour finaliser l’acquisition du magnétophone – qui coûte CHF 35’000.-– il nous reste à trouver CHF 5’000.-, sans quoi cet appareil partira à l’étranger auprès d’un autre acheteur intéressé.

Le matériel complémentaire nécessaire pour mettre ce magnétophone en service (qui coûte CHF 10’800.- supplémentaires) pourrait être acheté durant les mois de septembre à octobre. Des demandes seront faites à plusieurs organismes et institutions. Mais l’acquisition du magnétophone doit être effectuée dans les 2 à 10 jours, sinon il échappera à notre fondation.

Cet appareil nous permettrait de lire 6 formats de bandes magnétiques utilisés entre 1958 et 1970 (3 pistes 1/2», 4 pistes ½» et 4 pistes 1» en vitesses 19 et 38 cm/s), et donc de sauvegarder tout patrimoine musical enregistré sur ces formats, à Genève, ou dans toute la Suisse romande, durant cette période.

Un projet indispensable permettant de sauvegarder de manière très professionnelle le patrimoine musical enregistré

La United Music Foundation a été distinguée par deux prix nationaux (en Suisse et en France) pour son Edition Collector «Sidney Bechet en Suisse / in Switzerland» (https://www.unitedmusic.ch/index.php/fr/projets/sidney-bechet-en-suisse) et est la seule à disposer d’un système de restauration audio CEDAR Cambridge en Suisse pour la valorisation du patrimoine musical enregistré.

La fondation possède déjà un magnétophone Studer A812 4 vitesses avec plusieurs formats de têtes de lecture, lequel avait déjà permis de sauvegarder notamment les bandes magnétiques originales d’un concert privé de Sidney Bechet dans un appartement de la rue Beauregard dans la vieille-ville (pour un Genevois immobilisé dans un poumon d’acier qui ne pouvait se rendre au concert), ainsi qu’un concert au cinéma Arlequin de Sion inconnu des plus grands spécialistes de Sidney Bechet.

Une présentation vidéo de l’aspect visuel de ce projet de jazz existe sur le lien suivant : https://youtu.be/NI8tERYNzbo?list=PLGHHLm8tAOyyvI-LopwNn504PZcwBEm0h

Ce nouvel appareil permettra à la fondation à but non lucratif, et reconnue d’utilité publique, de lire et donc de sauvegarder d’autres formats de bandes magnétiques, et donc davantage d’enregistrements musicaux de l’époque s’étendant entre 1958 et 1970.

Ce projet permettra de lire et donc de sauvegarder de nombreuses bandes magnétiques contenant du patrimoine musical enregistré

Cet appareil permettra à notre fondation reconnue d’utilité publique et à but non lucratif de lire 6 formats de bandes magnétiques utilisés entre 1958 et 1970 (3 pistes 1/2», 4 pistes ½» et 4 pistes 1» en vitesses 19 et 38 cm/s), et donc de sauvegarder tout patrimoine musical enregistré à Genève, ou dans toute la Suisse romande, durant cette période.