Suisse Chérie, un CD!

de Trio Suisse Chérie

Genève

Financement de l’enregistrement d’un CD 5 titres de chansons traditionnelles suisses, costumes et matériel technique.

CHF 3’695

105% de CHF 3’500

"105 %"
Comment ça fonctionneä

Le principe du «tout ou rien» s’applique: l’argent ne sera reversé au projet qu’à condition d’avoir atteint ou dépassé l’objectif de financement.

60 contributeur*rices

Clôturé avec succès le 30.5.2019

#TRADITION

Pris dans une avalanche, et n’ayant pour subsister qu’un bout de gruyère, un couteau suisse et six cordes vocales, on peut aujourd’hui dire que le trio Suisse Chérie revient de loin et s’est formé aux racines mêmes de l’Helvétie profonde.

C’est seulement trois jours plus tard, à force de jodle et de maizena, que la fondue pris, faisant ainsi fondre la neige et libérant ces trois rescapés tels des marmottes au printemps.

En hommage à cette culture qui leur a sauvé la vie, Natacha, Pauline et Yann, distribuent concerts de chansons traditionnelles, conseils de survies, gruyère et vidéos humoristiques à toutes les générations, avec pour seul crédo : #tradition !

Transmission de l'héritage culturel musical romand et suisse

«La youtse du lac noir», «Sentiers valaisans», le Ranz des vaches», «Tout simplement»… autant de mélodies fredonnées aux quatre coins de Suisse romande et remises au goût du jour par le trio Suisse Chérie. Un piano, trois voix, quelques percussions et beaucoup de fraîcheur pour une (re)découverte de notre patrimoine musical. 

Nous remettons au goût du jour et dans le plus grand respect, des airs et des chansons que nos grand-parents et aïeuls ont chanté et dont nous entendons encore les échos. Si ces chants souffrent d’une réputation vieillotte et poussiéreuse, elles sont aussi empreintes de nostalgie et de patriotisme. Leur richesse musicale n’aura été pour nous que la fraise sur la meringue double crème.

Votre soutien est précieux

L’étape suivante, en plus de la cordée du Cervin, est : L’enregistrement et mixe d’un CD 5 titres en studio / Le pressage des CD (et pas celui du raisin, bien que…) / La création du graphisme / L’apprentissage du suisse allemand (mais là le wemakeit ne suffira probablement pas) / L’achat de costumes dignes de ce nom / L’acquisition de matériel technique (instruments diverses, sono, boite-à-meuh) / Et retourner skier, parce qu’Ovomaltine c’est de la dynamite, il paraît…