La guerre en Ukraine a un impact sur nos collègues professionnel.le.s de l’édition savante. Notre programme de soutien aux éditeurs ukrainiens leur apporte l’aide dont ils ont besoin.

Partager le projet de crowdfunding

EUR 7’527

45% de EUR 16’500

"45 %"
Comment ça fonctionneä

Le principe du «tout ou rien» s’applique: l’argent ne sera reversé au projet qu’à condition d’avoir atteint ou dépassé l’objectif de financement.

78 contributeur*rices

8 jours restants

L’édition scientifique ukrainienne a besoin de votre soutien !

L’invasion de l’Ukraine le 24 février 2022 et l’extension de la zone de guerre à travers le pays a de lourds impacts sur l’activité scientifique du pays. La destruction des infrastructures civiles n’a pas épargné les établissements d’enseignement supérieur et de recherche.

Grâce à différents programmes tels que Science for Ukraine, un soutien est apporté aux chercheurs ukrainiens ; toutefois, il est rarement étendu aux personnels travaillant aux côtés des chercheurs dans la production de connaissances : bibliothécaires, éditeurs, professionnels de l’édition, techniciens et personnels administratifs des universités, institutions de recherche et infrastructures.

Supporting Ukrainian Editorial Staff (SUES) est une initiative d’institutions, d’infrastructures, d’organisations européennes (Institute of Literary Research of the Polish Academy of Sciences - IBL-PAN, Open Scholarly Communication in the European Research Area for the Social Science and the Humanities - OPERAS, Directory of Open Access Journals - DOAJ, Directory of Open Access Books - DOAB, Electronic Information for Libraries – EIFL, Association of European University Press - AEUP) et de professionnels de l’édition scientifique française, qui vise à soutenir la communication scientifique en Ukraine en apportant une aide aux revues savantes et aux éditeurs universitaires pour qu’ils puissent maintenir leurs activités éditoriales.

Ce que mon projet a de spécial

«C’est en vain que vous aurez acquis des connaissances si vous ne les partagez pas» dit Devarim Rabbah. Soutenir la production de connaissances en Ukraine implique de soutenir sa diffusion, sa circulation, son partage à travers les publications et ceux qui y travaillent.Savez-vous que plus de 1 000 revues savantes existent en Ukraine ? Plus de 700 sont en libre accès et diffusées sur le portail Uran.

La production de livres universitaires est également importante et plus de 20 éditeurs universitaires ukrainiens sont actuellement distribués sur le portail CEEOL.

Ces publications, de la physique à la littérature en passant par l’histoire, la sociologie et la biologie, sont les vecteurs essentiels des connaissances créées par les chercheurs ukrainiens. Rédacteurs, correcteurs, compositeurs, traducteurs, personnels techniques et administratifs travaillant dans les différents lieux d’édition ont besoin de votre soutien pour poursuivre leur mission : diffuser et partager le savoir.

A quoi votre soutien va servir

Un questionnaire circule actuellement auprès des revues et des éditeurs ukrainiens afin d’identifier concrètement leurs besoins en termes de soutien financier et technique. Le principal besoin est de pouvoir rémunérer les rédactions pour qu’elles puissent publier le prochain numéro de leur revue ou leur prochain livre. L’objectif de cette campagne est d’aider 10 revues ou éditeurs à publier. Chaque fois que nous dépassons notre cible de 1500 euros, nous pourrons aider une autre revue ou un autre éditeur.

À long terme, le projet vise également à renforcer les connexions et l’échange de connaissances pour assurer la présence et la visibilité internationales des publications scientifiques ukrainiennes.

Grâce à votre soutien, les revues savantes et les éditeurs scientifiques ukrainiens pourront continuer à diffuser les connaissances. Comme tout autre pays, la société ukrainienne a besoin d’avoir accès à la connaissance pour s’épanouir, créer, communiquer et se préparer à un avenir meilleur.