Ce court métrage a pour but de sensibiliser à l’ambiguïté de la protection de l’enfance. Est-ce le droit du sang ou le droit légal qui prime quant au choix du placement des enfants dans les foyers ?

CHF 1’716

114% of CHF 1’500

"114 %"
This is how it worksä

The «all or nothing» principle applies: The project only receives the funds if the funding target is reached or exceeded.

20 backers

Successfully concluded on 4/8/2022

The Kid Napping ?

The Kid Napping est un court-métrage bilingue qui illustre un drame social. Ce film suit la vie d’Alexeï un petit garçon de huit ans qui, au lieu de profiter de son enfance, est coincé au milieu des problèmes d’adultes.

Dans ce court-métrage, je donne la parole à l’enfant dont il est privé dans son quotidien.

Le film est nommé The Kid Napping, car le petit garçon vit une bataille entre trois systèmes desquels il se retrouve kidnappé.

  • La première est le système de l’enfance dont il est privé.
  • La seconde est le système étatique de la protection de l’enfance.
  • La dernière est le système familial conflictuel. Le kidnapping étant le motif principal du conflit entre le père et la mère.

The Kid Napping ne s’écrit pas en un mot. Pour traduire cela de l’anglais ce titre signifie l’enfant qui dort, car Alexeï est en état de sommeil, il n’est pas protagoniste de sa propre vie.

Pourquoi ce film ?

Étant étudiante en cinéma, je souhaite faire changer les choses à mon échelle en donnant la parole à l’enfant.

Cette histoire me tient à cœur puisqu’elle reflète une partie de la vie à laquelle j’ai été confrontée. J’ai été séparée à l’âge de 4 ans de ma mère pendant 1 ans. En effet, les autorités ont suivi ma famille en civil et montaient un dossier pour kidnapping d’enfants. Ma mère et sa collègue travaillaient à l’époque dans les adoptions. Pour des questions bureaucratiques, elles ont été suspectées, à tord, d’avoir volé deux enfants, dont moi. Le sentiment de devoir me cacher était très dur à supporter. L’administratif a pris le dessus sur mon bien-être en tant qu’enfant.

Aussi, le sujet des couples mixtes dans des cas de séparation m’intéressait. Très souvent, la vengance prend place. Le kidnapping d’enfant par un des parent est un sujet que je trouve intéressant à explorer. Que ce soit comme accusation ou comme menace. Dans ce cas de figure, l’enfant devient un outil de chantage et se retrouve à subir la double peine. De quel côté se range l’état ? Le côté du parent natif, du parent étranger ou de l’enfant ?

Je pense que ce sujet est important d’être abordé, car chaque jour, ce sont des centaines d’enfants qui sont confrontés à des placements et à des pertes de repères ou, dans le cas contraire, à des relations abusives avec leurs tuteurs.

J’aimerais que les droits et le bonheur de l’enfant soient une priorité face à des dossiers administratifs. Je souhaiterais ouvrir le dialogue sur la complexité et la responsabilité qu’ont les adultes face au bien-être et la sécurité des enfants.

Pourquoi avons-nous besoin de vous ?

Le monde du cinéma demande sacrifice et bien que l’équipe soit bénévole, nous nous devons de répondre à certains besoins matériels et financiers pour assurer le bon déroulement du projet.

Ainsi, votre aide pourra couvrir les aspects suivants :

  • La location de matériel audio, vidéo et d’éclairage (micros, moniteurs, objectifs, lumières, maquillage).
  • La location de lieux du tournage.
  • Financer un groupe de musique pour la bande sonore du film.
  • Rembourser les besoins du tournage (nourriture, déplacements, premiers soins).
  • L’envoi en festival du projet.

Je vous remercie de votre intérêt pour ce court-métrage que, je l’espère, nous pourrons tous ensemble, mener à bien.