Le Palace

Un théâtre au nom de cinéma, cela n’a rien d’une coïncidence. Initialement cinéma, le Palace a ensuite fonctionné pendant longtemps à la fois comme cinéma et comme théâtre, avec tous les désavantages d’un lieu hybride. Bien qu’on y ait construit une scène, une fosse d’orchestre, ajouté des loges, etc., le lieu est resté durant des années une maison prioritairement adaptée au septième art. À partir de 2014, la Ville de Bienne a décidé de lui donner enfin une vraie vocation de théâtre. Pour que le Palace puisse développer pleinement son potentiel et devenir une bonne salle de spectacle et un lieu plus convivial, des adaptations sont nécessaires. Par ailleurs les infrastructures ont un urgent besoin de remise à jour, pour que l’on puisse continuer à exploiter la salle.

La rénovation

Il s’agit prioritairement de remettre à jour et de compléter les infrastructures techniques qui n’ont bénéficié d’aucun budget d’entretien depuis près de 20 ans (nota bene, un tel budget est prévu pour l’avenir pour pérenniser les investissements). Il s’agit aussi d’améliorer l’acoustique et la visibilité pour que la salle puisse correspondre à sa vocation de théâtre. Les sièges seront remplacés. Le bâtiment doit être remis en état en divers endroits. Le foyer deviendra un espace plus convivial, plus accueillant, à l’image des rencontres que l’on a envie de créer dans un lieu de culture.

Le Théâtre Palace dispose de la seule scène à Bienne pouvant accueillir des spectacles de grande envergure! Il sera à l’avenir géré par des professionnels du spectacle (la fondation des Spectacles français). Ce sera la maison du théâtre francophone, un lieu phare pour le bilinguisme à Bienne, mais aussi une maison largement ouverte à d’autres événements et à tous les publics, quels que soient leur langue ou leur âge. À l’image d’une programmation très diversifiée qui a fait vivre le Palace jusqu’ici et qui est amenée à se développer avec cette rénovation.

Pourquoi nous avons besoin de votre soutien

La rénovation du Théâtre Palace coûte CHF 6 millions. La Ville de Bienne et le Fonds de loterie du Canton de Berne couvriront la majeure partie du budget. Cependant, pour que les travaux nécessaires puissent démarrer en avril 2017, une partie de la somme globale – au moins CHF 1,3 million – doit provenir de fonds tiers. Nous pouvons compter sur divers partenaires et fondations, mais ce n’est pas encore tout à fait suffisant. Et c’est là que vous entrez en jeu!

55’383 #FiersdEtreBilingues

55’383 ce n’est pas un chiffre choisi au hasard – c’est le nombre d’habitants de la ville de Bienne. Il représente une ville entière qui tient à sa culture, qui tient à son bilinguisme.

Les contreparties

Grâce au généreux soutien de nombreux amis et partenaires, on a plein de contreparties géniales à vous offrir! Soyez curieux, vous y trouverez certainement votre bonheur.

On vous demande généralement un soutien plus élevé que la valeur sur le marché des contreparties proposées... mais c’est pour la bonne cause! Et si vous vous sentez de grands élans de générosité vous pouvez aussi choisir une contrepartie et donner encore plus que la somme demandée – à vous de choisir le montant! Là c’est sûr que vous irez au paradis :-)

Et si nous ne rassemblons pas la somme prévue ?

Sur wemakeit, lorsqu’un projet n’atteint pas son objectif de financement, le contributeur récupère l’entier du montant versé dans les 5 jours suivant la fin du projet.