Magasin de produits alimentaires et non alimentaires en vrac

Bonjour,

A l’heure actuelle, le suremballage est le problème sur lequel nous pouvons faire quelque chose. Nous pouvons par exemple utiliser un shampoing solide ce qui pourrait éviter 552 millions de bouteilles en plastique jetées chaque année. Mais ce n’est pas tout, la plupart des emballages se retrouvent dans la nature et dans les étendues d’eau (océans, mers, lacs, rivières, etc…) et la Broye n’échappe pas à cette triste réalité. La preuve, en 2016, la commune de Lucens a mis ce qu’elle a récolté dans la rivière « La Cerjaulaz » au milieu de la place de la Couronne

Picture ec5105d9 e507 4379 a7bb a59bec661e2bPicture 52a200f8 511e 4809 9b2d 414fbc39d39cPicture 452bbfcf b9f3 441f 91b6 e34c6b450230Picture e15bce5b 891b 4bb4 94ed de9186b7c7a0

Ce que mon projet a de spécial

Avec ma femme, nous désirons mettre notre pierre à l’édifice en diminuant ces emballages inutiles et dans cette optique, nous aimerions ouvrir un magasin de vrac.

Le vrac, c’est tout simple : vous venez avec votre contenant (ou vous l’achetez sur place 1x) et vous prenez la quantité de produit qu’il vous faut. Pas besoin d’acheter 3 kg si vous n’en avez besoin que de 400g.

Vous y trouveriez des produits alimentaires et non alimentaires tels que :

  • Farines : blé, engrain, maïs, etc…
  • Céréales : flocon d’avoine, granola, céréales soufflées, mueslis, etc…
  • Graines : de lin, de tournesol, etc…
  • Pâtes, quinoa, polenta, etc… -Riz : blanc, risotto, riz complet, etc…
  • Légumineuses : lentilles, pois chiche, haricots, etc…
  • Huiles et vinaigres : huile de noix, huile de colza, vinaigre de pomme, etc…
  • Fruits secs ou séchés : noisette, noix, mangue, physalis, abricot, pommes, etc…
  • Cafés, cacao, etc…
  • Autres : œufs, beurre de cacao, sucre, etc…
  • Produits cosmétiques tels que savons, shampoings, dentifrices, huiles de massage, gel douche, etc…
  • Produits d’entretien tels que bicarbonate de soude, acide citrique, savon noir, etc…
  • Des contenants : bocaux, sacs en tissus, boîtes, bouteilles, etc…

Bien sûr, le concept existe déjà mais il n’y a aucun magasin entre Lausanne et Payerne. Et ne pas faire 36000km pour aller faire ces commissions contribue aussi à la sauvegarde de notre planète.

Nous essayons également de limiter les trajets et nous fournissons chez des producteurs de la région dans la mesure du possible.

De plus, toujours dans notre optique de ne pas utiliser du plastique, nous avons décidé de suivre l’exemple de l’Epicerie Vrac à Yverdon et d’utiliser des silos en verre et non en plexiglas.

Aidez-nous à ouvrir ce magasin et nous vous y accueillerons avec plaisir et dans la bonne humeur.

Picture 478c1191 4e42 4f7e a87d 5454a0867d31Picture c76a88a8 e7c5 4684 addd 6dd4204cc8e1

Pourquoi nous aider ?

Pour contribuer à la diminution du suremballage que les grandes surfaces et industriels nous imposent et ainsi aider à protéger notre terre. Nous aider à financer l’ouverture du magasin par la fabrication par un ébéniste de la région des meubles nécessaires car malheureusement nous ne sommes pas assez doués de nos mains pour les fabriquer nous-même, acheter le nécessaire pour pouvoir fournir un service de qualité aux personnes venant au magasin.

L’argent servira aussi à pouvoir disposer d’un service de caisse et de balance spécifique au vrac et faire la première commande aux différents producteurs et agriculteurs avec qui nous travaillerons.

Où et quand ? Ouverture en octobre au cœur de Lucens

Picture 9f9c04eb 4166 4934 84fd 12c6b68cdc44Picture 3daa8337 169b 47aa b2d0 c98d86ba668aPicture 828d72f3 047a 4e9d 819c d63a4bee3989