Une communauté musicale !

di Recovery Syndrome

Friburgo

Ouvrir un studio d’enregistrement, donner des cours de formation, accueillir des groupes/artistes pour des jams session, vous pensez que c’est possible pour la culture à Fribourg ? Nous sommes sûrs !

CHF 15’650

104% di CHF 15’000

"104 %"
Come funzionaä

Vale il principio del «Tutto o Niente»: la somma raccolta verrà corrisposta al progetto, solo se esso avrà raggiunto o superato l’obiettivo di finanziamento.

111 sostenitori

Concluso con successo il 28.6.2019

«Recovery Syndrome», c'est quoi ?

Recovery Syndrome, c’est une association musicale fribourgeoise, regroupant plus de 35 artistes (chant, musique, danse, vidéos) sous une même passion : la production audiovisuelle. Création musicale, enregistrements professionnels, clip vidéo, concert sur scène ou dans la rue, jams sessions, etc… Cette communauté reprend les meilleures musiques de votre Ipod pour votre plus grand plaisir. Et plus nous avançons, et plus nos buts évoluent.

Avec seulement une année d’expérience, nous avons déjà repris plus de 40 titres et donné de nombreux concerts dans différents lieux de la ville : Centre Fries, Telooge, Basse-Ville, La Cantonale au Forum Fribourg, Au Collège de Gambach pour les 20 ans du Conseil des Jeunes, à Courtepin pour la Commune. Pendant la campagne, nous serons également le 15 Juin aux fêtes de Pérolles et le 29 Juin au Festival Summer Place sur la Place Georges-Python ! De quoi nous rencontrer et vous faire une idée plus précise encore ?

Quels sont nos objectifs d'avenir ?

L’association cherche à s’ouvrir plus au public. Par l’insonorisation du local de répétition, l’endroit se transformera en un véritable studio d’enregistrement musical et culturel. En plus ’daméliorer la qualité de nos répétitions et de nos productions, nous pourrons offrir la possibilité aux acteurs de la culture d’enregistrer des chansons, de donner des cours de formations (pose de voix, chant, gestion du stress, initiation à des instruments), d’accueillir d’autres groupes/musiciens pour faire des jams sessions, etc… Ce sont ces objectifs qui motivent cette campagne.

L’endroit où tout se passerait est un formidable 50 m2 situé au plein coeur de la ville de Fribourg. Les travaux à l’intérieur de ce studio sont encore nécessaires pour augmenter la qualité sonore de ce qui s’y produit. Cet espace a énormément de potentiel à offrir et peut devenir une pierre angulaire des rencontres artistiques.

Avoir un local professionnel et propre est bénéfique pour l’ensemble des membres de l’association, mais également pour le public qui gravite autour. Les cours de formation ne sont pas exclusifs aux membres, mais pourront accueillir des personnes externes à des prix dérisoires. L’important reste le partage des connaissances, le plaisir de jouer de la musique et de vibrer ensemble sur le son de nos passions.

Qu’est ce que l’on va faire de vos contributions ?

Chaque centime sera utilisé pour les buts concrets de l’association. Dans un premier temps, nous tiendrons parole sur nos contreparties. Organiser le concert de fin d’année et l’enregistrement de nouvelles musiques demandent de l’investissement. L’important reste de vous donner de la beauté immatérielle en retour ce que vous nous offrez en matériel.

Dans un deuxième temps, l’insonorisation sera notre priorité cet été (achat de matériel d’isolation phonique, construction de structure de rangements, outils servant à la fabrication de panneaux accoustiques).

Dans un troisième temps, ce sera le matériel professionnel qui va être rentabilisé. Des enceintes adaptées pour s’entendre en répétition, une batterie efficace, un ordinateur puissant pour les enregistrement audio et vidéo, des câbles, des micros, etc…

Dans un dernier temps, nous rémunérerons tous les intervenants venant donner des cours dans notre futur studio. Car tout travail mérite salaire et que la beauté d’un travail bien fait n’a pas de prix.

Tout bon professionnel de l’audio vous le dira, ces investissements sont nécessaires pour offrir le meilleur de nous-mêmes. Et toutes les heures pour la fabrication du matériel et la construction de l’espace ? Et bien, on reste une association, toutes ces heures seront offertes pour le bien collectif. Mais nous, ça ne nous fait pas peur de mettre des heures de travail bénévoles pour construire quelque chose qui deviendra plus grand que nous.