Visages de la cohésion sociale

La Tuile a besoin de votre soutien pour financer la publication d’un livre qui raconte et illustre dix ans d’une aventure exceptionnelle. 

La Tuile et les éditions faim de siècle s’unissent pour retracer l’histoire d’un festival hors du commun, avec une profusion de témoignages et d’images. L’ouvrage met des visages sur tous ceux qui s’engagent pour que ce moment soit, chaque année, inoubliable.

Un espace de fraternité

Durant quinze jours, au coeur de l’hiver, le kiosque de la Place Georges Python devient le centre de Fribourg. On se réunit «aux soupes» pour donner et recevoir de la chaleur. 

Le Festival de Soupes a été créé il y a dix ans. Ouvert à tous, il permet aux plus démunis, non seulement de se nourrir et de se réchauffer, mais aussi de faire de belles rencontres et de vivre des moments de partage brisant la solitude. Les Soupes, c’est avant tout un lieu de fraternité.

250 bénévoles se pressent au portillon

Les Fribourgeoises et les Fribourgeois se sont tout de suite identifiés à l’événement et, chaque année, les personnes en difficulté rencontrent les hommes politiques, les jeunes passent un moment avec les retraités, les familles viennent vivre un Avent très humaniste.

De nombreux artistes se produisent gratuitement pour animer l’espace. Des associations de jeunes créent des événements.

L’année dernière, le Conseil d’Etat fribourgeois in corpore est venu servir la soupe. Il s’est associé au 250 bénévoles qui s’engagent dans l’événement. L’Association La Tuile doit refuser des demandes de bénévoles tant on se presse au portillon.

Lors de l’édition 2013, les participants ont été invités à poser autour du chaudron. On pourra découvrir l’étonnante série d’images dans le livre.