Le jubilée

Attaché à ses racines, Stephan Eicher revient à Engelberg pour y fêter l’anniversaire des 30 ans de cet album et pour revivre avec ses musiciens et ses techniciens un peu cette histoire.

Picture df54bfaf ddfa 496e ac9e c87da2c6371ePicture 8844e761 4f75 4374 850a bb916ce18b2f

Des souvenirs...

«1991….30 ans déjà… Coup de téléphone de Stephan me demandant si il serait possible d’enregistrer dans le vieux Casino qui lui sert de salle de répétition à Engelberg. Un aller-retour avec ma petite caméra video pour entendre le son de la pièce… Et quelques mois plus tard, l’installation d’un studio complet dans le Kursaal pour la production de cet album fantastique. Il y a quelques semaines, en plein dans le re-mastering de ces chansons, j’ai ressenti un très fort sentiment de plaisir. Le son de ces musiciens, de cette pièce, de Stephan étonné par lui-même… Je ne me souvenais pas que c’était aussi fort et que nous avions réussi un tel exploit. Ce disque a été fait si vite et dans des conditions tellement inhabituelles que je n’avais gardé que peu de souvenirs de son enregistrement. C’est probablement pour ça que ce fut un si grand succès…»

Dominique Blanc-Francard

«La première fois que j’ai pénétré dans l’univers de Stephan Eicher, tout était nouveau pour moi. C’était la première fois que j’écrivais des chansons. Engelberg, c’est la découverte d’une ville, et aussi la découverte d’une ambiance de travail chaleureuse entre musiciens, plus chaleureux que mon milieu littéraire… Tout le contraire de mon métier d’écrivain qui est si solitaire… Je me souviens d’une séance d’enregistrement où Stephan avait du mal à prononcer correctement certains mots français voir les mutiler… J’avais fini par demander un fusil. Engelberg c’est aussi la naissance d’une amitié qui dure depuis 30 ans, entre le jeune écrivain de romans et un jeune écrivain de chansons.»

Philippe Djian

Content

Faciliter et être présent

Tout comme la tournée actuelle de Stephan Eicher «le radeau des inutiles», la série de concerts d’Engelberg est financée à l’aide du crowdfunding. Il remplace et amplifie la billetterie. En soutenant le projet, vous avez accès à un concert. C’est très simple et transparent. Il est également possible de faire un simple don.

Content